mercredi 9 mai 2018

A Durée Déterminée


La suite de "Les stagiaires"






Auteur : Samantha Bailly

Editeur : Le Livre de Poche
Collection : Littérature
Roman - Roman contemporain - Saga Les Stagiaires - Tranches de vie - Emploi - Amitié - Amour - Jeunes adultes - Geek - Emplois -
Pages : 448
Parution : 7 mars 2018
Merci aux Editions Le Livre de Poche pour cette lecture











ATTENTION SPOILER
si vous n'avez pas encore lu
Les Stagiaires

Synopsis :

Pyxis ! Une entreprise novatrice, audacieuse, dynamique, pilier du marché du divertissement. Le rêve de tout jeune diplômé – du moins en apparence.
Pour Ophélie, le CDD est une corde raide. Si elle parvient à garder l'équilibre, sa place chez Pyxis sera acquise. Bien sûr, il lui faut composer avec ses amours en friche, ses amis en galère, et le manque de soutien familial. Mais elle est bien décidée à réaliser son rêve.
Pour Samuel, le CDD est un accident. Abattu par la dépression avant d'avoir pu terminer sa thèse, il a postulé à tout hasard pour un job chez Pixis, qui lui permettrait au moins de ne plus squatter chez sa soeur. Surpris d'avoir été retenu, il s'engage sur cette nouvelle voie d'un pas hésitant.
Elle sait exactement ce qu'elle veut faire. Lui n'en a aucune idée. D'un extrême à l'autre se dessine le portrait de la génération Y, pour qui tout semble à durée déterminée...
Après Les Stagiaires, un roman tout aussi lucide et jubilatoire.







 ATTENTION SPOILER
si vous n'avez pas encore lu
Les Stagiaires




Ophélie a fait du chemin depuis son arrivée à Paris. Elle avait tout quitté, son petit-ami avec qui elle vivait à Rennes ainsi que sa famille, pour venir faire carrière à Paris.

Après avoir traversé quelques galères depuis son arrivée à Paris et dans la société Pyxis, Ophélie a terminé ses mois de stage où elle a pu montrer tout son potentiel. C'est grâce à ses efforts et son bon travail, qu'elle a réussi à décrocher ce pourquoi elle a donné tant d'heures de travail, un contrat à durée déterminée.

Ophélie se sent un peu plus légère qu'il y a quelques mois, lorsqu'elle devait trouver un logement par exemple et qu'elle n'était encore que stagiaire. Son boulot lui plaît, elle est heureuse de pouvoir enfin toucher un salaire à la fin du mois.

Mais le but ultime désormais pour Ophélie c'est pouvoir décrocher un CDI car bien entendu, un CDD ne va pas la mener très loin...

Et pour pouvoir décrocher un CDI, il va encore falloir se battre car elle n'est pas la seule à vouloir obtenir un poste fixe indéterminé.

De nouveaux stagiaires sont également arrivés à Pyxis, comme par exemple Samuel, nouveau venu au service Informatique. Samuel a vécu quelques galères et commence seulement à sortir la tête hors de l'eau et encore.... c'est toujours bien difficile.

Samuel était major de sa promo de prépa puis en école d'ingénieur. Un parcours sans aucun accro semé de félicitations, sa thèse le passionnait et il s'était jeté dans la recherche scientifique. Puis peu à peu, à force de rédiger ou de corriger sa thèse, il ne maîtrisait plus son sujet et ça n'était jamais assez bien et donc à refaire. Jamais assez abouti, jamais assez intéressant... Samuel croyait pouvoir révolutionner son domaine, et son ambition trop élevée l'a conduit à une chute lente, pernicieuse et douloureuse.

Dévasté par son incapacité à terminer son travail, Samuel a commencé à s'isoler et à ne plus aller en soirée. A dormir des journées entières sans avoir la force de se lever. Sa petite amie, Tove, a tenté de l'aider mais sans réussite puis Samuel a fini par user Tove qui l'a quitté. Le jeune homme a perdu toute joie de vivre, honteux de ne pas réussir à rendre sa thèse dans les délais. Le brillant chercheur à l'avenir tout tracé avait trébuché pour la première fois s'enfonçant dans la dépression depuis deux ans.

Voulant surmonter cela et revenir à une vie "normale", Samuel a donc passé un entretien chez Pyxis et a donc été retenu pour un stage en Informatique. Loin de son domaine des sciences.... mais il ne sait pas s'il est capable de nouveau de travailler dans le domaine des sciences, son doux rêve serait peut-être de reprendre sa thèse mais en-est-il encore capable ?

Pour l'un Pyxis est un nouveau départ à prendre, pour l'autre il faut encore et toujours faire ses preuves pour obtenir enfin un jour un CDI...peut-être...

Chacun a de doux rêves, l'un et l'autre sauront ils les atteindre ? Pour cela, il va falloir prendre certains risques...




Une saga que j'adore !!


J'ai beaucoup aimé retrouver les personnages de Les Stagiaires car un des points forts de cette série est que Samantha Bailly nous propose des personnages très réels donc concrets pour le lecteur. Les personnages et leurs actes sont très réalistes dans cette machine infernale qu'est le système actuel. On est tous plus ou moins passé par là, largement exploité par un système qui profite des stagiaires ou des CDD à leur demander des taches absolument inappropriées.

Les émotions des personnages sont également très bien retranscrites. Obtenir le saint graal, soit un CDI, pour enfin avoir une vie à peu près stable...mais à quel prix ?

On s'attache aux nouveaux personnages qui entrent en scène dans ce 2ème opus, notamment à Samuel. Samantha Bailly touche ici avec beaucoup de justesse et d'émotions la dépression et la lutte contre cette maladie pour s'en sortir. L'émotion est palpable car les mots de l'auteure sont justes et beaux.

J'ai aimé l'évolution de la relation entre les différents personnages, anciens et nouveaux. Ce roman mêle divers thèmes importants de la vie quotidienne : l'emploi, l'amitié, l'amour, la famille, la maladie, les angoisses, les doutes, etc.

J'ai aimé également voir l'évolution de chacun différemment. Les remises en question, ne pas chercher à se rajouter plus de choses dans sa vie, faire les choses avec authenticité, etc. Des tranches de vies, vraies. Et qui nous parle et nous touche.

La lecture est addictive, fluide et légère. C'est rythmé, aucune longueur. C'est plutôt l'inverse, on se dit "mince j'ai déjà fini ma lecture" !!

Les mots sont beaux et vrais. Dans ce 2ème opus et à l'instar du 1er, c'est toujours très humain et réel. On touche aux problèmes actuels.

J'ai désormais hâte de découvrir le dernier opus de cette trilogie.


Des tranches de vie qu'on prend plaisir à suivre !






Retrouvez ma chronique du 1er opus : Les stagiaires 





2 commentaires:

Merci de votre passage sur le blog !