jeudi 20 mai 2010

La mélodie des tuyaux






Auteur : Benjamin Lacombe

Editeur : Seuil Jeunesse
Collection : Crea. Jeuness.
Album jeunesse - Dès 6/7 ans - Musique - Saltimbanques - Flamenco - Destin - Amour 
Pages : 34
Parution : Octobre 2009











4ème de couverture :




Un conte musical dans lequel le jeune Alexandre rencontre une belle gitane andalouse et se découvre un don exceptionnel pour la musique.





Alexandre vit dans une ville entourée d’usines, qui toute la journée font du bruit. Un environnement un peu grisonnant, avec toutes ces fumées qui sortent des cheminées d’usines. Alexandre est voué à y travailler lorsqu’il en aura l’âge. Alexandre est un garçon tout blond, qui n’aime pas vraiment l’école, et ses parents le traitent toujours de bon à rien.

Et dans cette ville grise et triste, un jour, arrive des saltimbanques. Ils vont monter un chapiteau et établir leur camp autour. On y retrouve des sœurs siamoises, une femme à barbe, un homme canon… et une jolie jeune fille qui se prénomme Elena.


C’est elle qu’Alexandre a aperçu du haut de la colline où il s’est caché pour voir le campement. Elena est une fascinante gitane aux grands yeux noirs et sa beauté envoute le jeune Alexandre. Elle va l’introduire dans le camp des gitans, et il va être émerveillé devant tous ces personnages, la femme à barbe, les lilliputiens… et il sera émerveillé aussi à l’écoute des chansons que chantent les gitans et à l’écoute de tous ces rythmes endiablants.  Peu à peu il va se sentir bien dans ce camp et va se découvrir un don, celui de la musique. Il va jouer de la guitare comme personne. Mais ce n’est pas du tout au goût de ses parents de le voir trainer dans ce camp, que personne au village ne souhaite. Ils vont l’enfermer dans sa chambre et le retenir prisonnier de sa vie actuelle et destinée (le travail en usine).
La suite, à vous de la découvrir.

Coup de coeur, comme à chaque fois avec Benjamin Lacombe !


Joli conte de Benjamin Lacombe, mais on n’est rarement déçu me direz-vous, avec Benjamin Lacombe. 
 
On plonge dans l’univers du cirque et des gitans. 
 
Les mélodies du CD qui accompagnent le livre sont là pour nous emmener sur des rythmes cadencés forts agréables. 
 
Benjamin Lacombe montre dans ce conte les différentes cultures, les différentes traditions. Il y démontre également qu’il faut poursuivre ses rêves, ce jeune Alexandre va se découvrir un don pour la musique au cœur même du camp des gitans et il ne voudra pas abandonner ce goût nouveau pour la musique. 
 
Les illustrations sont toujours exceptionnelles, et on voit bien le contraste entre la ville grise et ses usines, et les couleurs chaudes du monde du cirque et du camp des gitans. 
Le format du livre apporte un plus à ces illustrations, puisqu’il s’agit là d’un grand format. On ne peut qu’apprécier du coup les illustrations poétiques. 

 
Ce conte est accompagné d’un CD, le conte est lu par Olivia Ruiz. Sa voix est agréable à l’écoute, et le conte est accompagné de bruitages. On y retrouve à la fin quelques chansons. 



Donc tout simplement magnifique !!


Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Mai 2010

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage sur le blog !