lundi 17 mai 2010

Le souffle des marquises






Auteurs : Muriel Bloch - Marie-Pierre Farkas

Editeur : Naïve

Collection : Naïveland
Roman jeunesse - Dès 10/11 ans - Saga historique - Musique - Jazz - Second empire - Quartier Montmartre Pages : 253
Parution : Mars 2008









4ème de couverture

Lille, 1862 : Éléonore a dix ans et une oreille exceptionnelle. Son père devient fou de rage lorsqu'il découvre qu'elle joue de la musique en cachette : ce n'est pas convenable ! Pour lui faire passer l'envie de devenir musicienne, il l'envoie à Paris chez son oncle et sa tante, qui tiennent une blanchisserie. Mais l'enfant trouve vite le moyen de se faire embaucher dans l'atelier de fabrication d'instruments de Monsieur Adolphe Sax, le génial inventeur du saxophone. Commence alors une vie peuplée d'amitiés et d'amours impossibles, entre Montmartre et Pigalle, où se croisent peintres, artistes et tout le petit peuple de Paris, aux temps de la Commune et des premières Expositions universelles. Devenue une musicienne hors pair, Éléonore rencontre un trompettiste américain qui va bouleverser sa vie. Le souffle de cet amour la conduira au-delà de l'Atlantique, jusqu'à La Nouvelle-Orléans... Le premier tome d'une saga historique, qui, à travers des figures incontournables de la musique, comme les frères Sax, raconte le destin hors du commun d'une jeune fille passionnée et éprise de liberté.  



1862, Eleonore a 10 ans et elle vit à Lille. Son père est membre d’une fanfare et joue du cornet. Ce père espère que son fils va reprendre la relève, mais c’est un enfant fragile de santé et qui manque de souffle pour pouvoir jouer. 

Eléonore, elle, a une oreille exceptionnelle, et cela depuis son très jeune âge. Mais à l’époque, il est inconcevable qu’une jeune fille joue de la musique, ce n’est pas son rôle. C’est réservé aux hommes. 

Mais Eléonore, en cachette, va apprendre à jouer du cornet, celui de son frère. 

Lorsque son père la surprend, il devient fou de rage et décide de l’envoyer à Paris chez son oncle et sa tante qui tiennent une blanchisserie non loin du quartier de Montmartre. Il estime qu’à 10 ans, il est temps pour elle d’aller travailler, et elle trouvera sa place à la blanchisserie de sa tante et de son oncle. 

A 10 ans, elle prend donc le train seule, arrive à Paris, accueillie par son oncle et sa tante qui n’ont jamais pu avoir d’enfant. Ils vont l’aimer comme leur propre fille et petit à petit lui apprendrons le travail à la blanchisserie. Cette blanchisserie se trouve non loin de l’atelier de fabrication d’instruments d’Adolphe Sax, l’inventeur du saxophone. Et pour Eléonore, cette amoureuse de la musique, cela ne pouvait pas mieux tomber. Elle rêve d’entrer dans cet atelier comme employé…

Cette arrivée à Paris, va tout compte fait lui être très bénéfique. Elle va s’ouvrir à la vie, à ce qu’elle aime, la musique, et être libre de ses choix. Elle va faire de belles rencontres, elle va tisser des liens amicaux très forts. Elle va en grandissant, découvrir l’amour.

Tout ça se déroulant à une époque qui a marqué Paris. 1862, nous sommes au temps de la Commune, elle va vivre des affrontements qui vont rester gravés dans ses souvenirs. C’est l’époque aussi des premières Expositions universelles, et elle y rencontrera un homme venu tout droit de la Nouvelle-Orléans, musicien lui aussi, faisant partie d’une fanfare. Il apportera du swing à la vie et à la musique d’Eléonore.
Le reste je ne peux vous le dévoiler.

Le 1er opus d’une trilogie, Le souffle des marquises m’a conquise !

J’ai adoré ce roman jeunesse. On se retrouve plongé au cœur de Montmartre, au cours d’une époque qui n’est pas souvent abordée en littérature jeunesse.


Coup de cœur total pour moi !! 

Un livre jeunesse à partir de 10/11 ans qui plonge le lecteur au cœur de la musique, de la liberté, mais aussi dans un contexte historique que je dois avouer, n’avoir jamais encore rencontré dans un roman jeunesse. 

On y découvre une jeune fille de 10 ans, éprise de liberté, et on va la voir évoluer dans sa vie d’adolescente et de jeune femme avec des joies mais aussi des peines, parfois très difficiles. Lorsqu’on la rencontre au début de ce roman, elle a 10 ans et plein d’espoir. 

En tant que lecteur, au fil des pages, on espère qu’Eléonore va garder ses convictions et se battre pour réussir à vivre ses grands rêves. Ce livre est très plaisant à lire en tant qu’adulte, mais je suis certaine que les jeunes lecteurs vont beaucoup apprécier ce roman également. 

Car il s’agit là d’un roman où l’on retrouve des histoires d’amitiés, des histoires d’amour aussi. Sur un fond historique très intéressant, où l’on rencontre de grands personnages historiques. Et où il y a également comme personnage principal dans ce livre, la musique et surtout le jazz. 



J'ai très envie de découvrir la suite.



Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Mai 2010

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage sur le blog !