lundi 10 décembre 2018

C'est lundi, que lisez-vous ? #105




Rendez-vous initié par Mallou et repris par Believe in Pixie Dust.


On répond à trois questions.


  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?



Bonjour, 

Voici mes dernières découvertes livresques, de bons moments lectures passés en compagnie de : 




Un été dans les Hamptons 
(Tome 2 de la série From New-York with love)
- Sarah Morgan -



« Ta vie, c’est un scénario de comédie romantique. »

Si la situation n’était pas si catastrophique, Felicity éclaterait de rire, tant ces mots lui semblent éloignés de la vérité. Pour elle, tomber nez à nez avec l’homme qui lui a brisé le cœur et constater que, dix ans après, il est toujours aussi sexy et hors de portée relèverait plutôt de son mauvais karma. Ne s’était-elle pas réfugiée dans les Hamptons justement pour lui échapper ? Mais, maintenant que Seth l’a retrouvée, Felicity sait qu’elle a une décision à prendre : passer sa vie à fuir ou affronter une fois pour toutes les démons de son passé…





J'adore les romans de cette auteure !!! Il me reste le Tome 3 à lire et je serais triste de quitter les personnages.... Chronique en préparation






L'art de se prendre les murs 
- Guilhem Méric - 



À peine né, Charlie Gabian est déjà une farce ambulante. Personne, dans sa grande famille sétoise, ne se résout d’ailleurs à y croire. Un garçon, aujourd’hui, le 1er avril? Allons donc! Eh bien si. Les yeux écarquillés, il découvre le monde, ses formes et ses couleurs, tous ces gens qui se pressent autour de lui pour le tatouer de bisous baveux.

Lorsqu’on naît huitième merveille du monde, il n’est pas aisé de grandir. Alors, tout en croisant quelques fées clochettes et capitaines Crochet, notre Peter réincarné va se battre pour trouver son Pays Imaginaire.







Une belle lecture, très beau texte, même si on est quand même loin du monde Peter Pan.
Chronique en préparation.





Il suffit parfois d'un zeste de folie
- Nina Kelly -


Tout les oppose... mais ils ne pourront bientôt plus se passer l'un de l'autre.Pour rester en bonne santé, Mélissa ne jure que par les remèdes naturels, le yoga et un régime végétarien. Alors, quand sa meilleure amie lui dégote un poste de secrétaire dans un cabinet médical, on ne peut pas dire qu'elle soit enchantée, même si elle ne peut s'offrir le luxe de refuser. D'autant qu'elle connaît l'un des jeunes médecins du cabinet, Benjamin, et que leur première rencontre a été aussi catastrophique qu'explosive. Mais, si le destin a choisi de remettre Benjamin sur sa route, c'est sûrement pour une bonne raison? A propos de l'auteur : Parisienne depuis toujours, Nina Kelly exerce le métier d'infirmière depuis quatorze ans. Mère de famille, elle est mariée à un homme très patient qui tolère toutes ses activités : fabrication de savonnettes, tricot, broderie, etc. Dévoreuse compulsive de romances, elle adore raconter des histoires et parsème ses récits de beaucoup d'humour.




A piocher dans la PAL, peut-être une lecture pour le ColdWinterChallenge...





BONNE SEMAINE à tous !!



mardi 4 décembre 2018

Cold Winter Challenge 2018/2019 : MA PAL

@She reads a book



Il est venu le temps du Cold Winter Challenge organisé par Margaud !!



2ème participation pour ma part, 
et j'adore ce challenge et je l'attendais d'ailleurs avec impatience !!



Les inscriptions se font sur le groupe  Facebook qui lui est dédié, et on peut également utiliser le #ColdWinterChallenge sur les réseaux sociaux.
Ce challenge a donc démarré le 1er décembre 2018, et prendra fin le 31 janvier 2019.
Un challenge pour nous accompagner pendant les mois les plus froids de l'année. On se prépare des lectures hivernales ou en bien lien avec les fêtes. Le but est de se faire plaisir tout en se mettant un petit défi personnel.
Chacun met ce qu'il veut dans sa PAL. Dans les choix de lectures, il sera par contre demandé d'intégrer un titre qui correspond à un des 4 menus proposés. Le but étant de choisir 1 menu minimum et de remplir la condition de lecture du menu choisi, ou bien de choisir plusieurs menus.



Les 4 menus :

La magie de Noël :
L'histoire du roman se passe pendant les fêtes de Noël ou en lien avec Noël

Flocons magiques :
Lire un roman fantasy ou fantastique

Marcher dans la neige :
La littérature de voyage, nature writing dans la neige ou le froid

Stalactites ensanglantés :
Du polar, du thriller, du suspense, pendant Noël ou bien dans la neige ou le froid




Pour les grands challengers, il est possible d'ajouter aux menus des catégories bonus, et gagner des points. Ces catégories peuvent être utiliser plusieurs fois, et assemblées autour d'un seul livre pour gagner des points plus rapidement. Les points font gagner des paliers.


1 catégorie = 1 point Les catégories bonus, sont les suivantes : - Couverture de Noël - Romance de Noël - Contes / légendes nordiques - Secrets de famille - Auteurs / autrices scandinaves - Couverture avec de la neige - Un classique de Noël - Sang sur la neige - Boire un thé de Noël - Partir en promenade - Couper les réseaux sociaux durant toute une soirée - Jouer à un jeu de société entre amis / famille Les paliers que vous pouvez atteindre : 1 à 10 points : Bonhomme en pain d'épices 11 à 20 points : Lutin du père Noël 21 à 30 points : Jack Frost Plus de 31 points : Reine des neiges




Je me suis constitué une pile à lire pour ce Cold Winter Challenge, qui pourra très certainement bouger 
au fil du challenge en fonction de mon temps de lecture.





@ She reads a book - Cold Winter Challenge 2018





Magie de Noël :
  • Les anges s'en mêlent - Debbie Macomber
  • Clair de lune à Manhattan (T3 de la série From New York with love) - Sarah Morgan
  • Un week-end de fête - Cathryn Parry

Flocons magiques :
  • A la croisée des mondes T1 : Les royaumes du Nord - Phiilp Pullman
  • L'art de se prendre les murs - Guilhem Méric
  • Les loups de Mercy Falls T1 : Frisson - Maggie Stievfater
  • BD Alisik T2 : Hiver - Vogt et Rufledt

Marcher dans la neige :
  • Au nord du monde - Marcel Theroux
  • La tendresse des loups - Stef Penney

Stalactites ensanglantés :

  • La croisière de Noël - Mary Higgins Clark et Carol Higgins Clark
  • Joyeux Noël Merry Christmas - Mary Higgins Clark




J'ai hâte de me plonger dans ces lectures hivernales et/ou feel-good !!!
Et si vous participez à ce challenge,
je vous souhaite donc un bon challenge
 et de bonnes lectures !




lundi 3 décembre 2018

Sang dessus dessous




Auteur : Claude Izner

Editeur : Editions 10/18
Collection : Grands détectives
Policier - Énigme - Meurtre - Vengeance - Paris - Bouquinistes - Libraires - Vieux livres 
Pages : 254
Parution : 21 février 2013












Synopsis : 

Paris, 1998. Un libraire est retrouvé assassiné dans sa boutique - nu, la tête dans un sac plastique, poignardé post mortem. A ses pieds, deux Jules Verne de la collection Hetzel lacérés et posés sur la tranche. Milo Jassy, bouquiniste désabusé des quais de Seine, est condamné à résoudre cette énigme s'il ne veut pas connaître le même sort. Il devra pénétrer le labyrinthe des vestiges d'un Paris qui s'en va, avec pour seul fil d'Ariane, celui de ses amours et de ses amitiés perdues. 


1998, Milo Jassy est bouquiniste sur les bords de Seine à Paris. Sa voisine vend des objets souvenirs de Paris estampillés pour la plupart "I love Paris", et elle se fait appeler par un sobriquet Stella Kronenbourg. 

En ce 11 octobre, un homme va être assassiné. Ce même jour, Milo demande à Stella de jeter un oeil sur son stand le temps d'aller s'acheter des chewing-gums et boire un café au bistrot du coin et lorsqu'il revient elle lui aboie dessus en lui faisant part qu'elle n'est pas le bureau des réclamations. En effet, pendant l'absence de Milo, une de ses clientes en colère a déposer à Milo par le biais de Stella 3 livres incomplets. Après avoir retiré l'emballage qui les enveloppaient, Milo découvre 3 romans policiers recouverts d'un protège-livre fait d'une feuille de journal. Des pages manquaient, d’autres avaient été découpées. La description de la cliente par Stella ne disait rien. Milo remarqua le titre gras du papier journal : 

" Rue de la Roquette (11e)
Un libraire découvert assassiné"

suivi de l'article du journal. 

Le libraire assassiné est un ami de Milo, qu'il n'a pas vu depuis longtemps. Il s'agit également du frère de son ex-compagne. 

Le corps ensanglanté du libraire a été découvert gisant dans sa boutique de livres d'occasion. Les premières constatations ont permis d'établir que le ou les assassins ne sont pas entrés par effraction dans le magasin. L'homme était allongé sur le dos, la tête enfoncée dans un sac plastique. Il était nu, on l'avait poignardé et autour de lui...une mise en scène grotesque. Des livres, debout sur leur tranche, alignés à ses pieds comme s'ils le regardaient. Ils viennent de la collection Hetzel, des Jules Verne.  

Milo est tout d'abord sonné. Puis il en tressaillit. Bizarrement les faits concernant ces livres provenant de la collection Hetzel, des Jules Verne, lui rappelaient quelque chose de vague, une image floue. 

C'est en dormant, que des visions ont pris d’assaut les pensées de Milo. Roland... Jules Verne... son subconscient voulait lui faire passer un message...Vingt Mille Lieues sous les mers en était la clé !!

Lorsqu'un autre meurtre sera commis, Milo va comprendre qu'il doit agir au plus vite et résoudre cette énigme car ces meurtres se rapprochent de plus en plus de lui et il pourrait connaître le même sort. 

Pourtant Milo ne se connaît pas d'ennemis, alors il va devoir puiser dans ses souvenirs pour faire avancer cette énigme qui tourne autour des livres de la collection Hetzel, et notamment des Jules Verne...

Ambiance parisienne au rendez-vous !!


Je n'en suis pas à ma première lecture des romans policiers de Claude Izner (qui en fait sont 2 soeurs qui écrivent ensemble et utilisent le pseudonyme : Liliane Korb et Laurence Lefèvre), puisque je suis une adepte de leur série ayant pour personnage principal, Victor Legris, libraire à la fin du XIXe siècle. 

Ce roman Sang dessus-dessous ne fait partie de cette série avec Victor Legris. On a ici un one-shot écrit bien avant la série Victor Legris, et se déroulant à une tout autre époque, en 1998. On tourne pourtant dans le même milieu des libraires et bouquinistes parisiens et c'est ça que j'aime dans les romans de Claude Izner, cette ambiance détaillée à la perfection. 

Pourtant, j'avoue que Sang desssus-dessous m'a un peu moins plu que la série Victor Legris (que j'adore). J'ai trouvé un peu trop de longueurs dans Sang dessus-dessous, que je n'ai jamais trouvé dans les opus de la série Victor Legris. 

Malgré ces longueurs, l'enquête est intéressante même si elle ne tient pas non plus en haleine. Ici, à aucun moment un policier entre dans l'histoire. Toute l'enquête est menée par Milo Jassy, bouquiniste d'état, et mêle le passé et le présent. On suit pas à pas le dénouement mais je me suis moins plu dans cette enquête que dans celles de Victor Legris que je trouve plus palpitantes. J'ai trouvé l'énigme à résoudre par Milo un peu fade.

Beaucoup de références littéraires tout au long du roman, comme à son habitude avec Claude Izner et c'est ça que j'apprécie le plus je crois. Cette ambiance parisienne autour des libraires et bouquinistes. D'un point de vue culturel, c'est intéressant.

L'ambiance parisienne me plaît tout autant, on a l'impression d'y être parfois, tant les descriptions sont bien écrites. Ici, on est plutôt dans une ambiance assez populaire sur cette période de 1998 où se déroule l'énigme. 

J'ai aimé le personnage de Stella Kronenbourg, tout en couleur et en gouaille. Ce personnage apporte une note humoristique à l'histoire.

Vous l'aurez compris, un peu moins conquise que par la série de Victor Legris de Claude Izner. On sent qu'il sagit là du 1er policier de l'auteur et la série Victor Legris s'est très largement enrichie depuis. Je conseille d'avantage de parcourir Paris à la fin du XIXe siècle avec les énigmes de Victor Legris !





Lecture comptant pour mon challenge ABC 2018





Et pour le Pumkin Autum Challenge
Catégorie "Le cri de la Banshee"







vendredi 23 novembre 2018

A l'aube de ma nouvelle vie




Auteur : Frédérique Hespel

Editeur : Editions Déliées
Collection : Feel-good
Romans - Roman contemporain- Feel-good - Récit initiatique - Quête de soi - Irlande - Photographie -
Pages : 262
Parution : 11 Octobre 2018
Merci aux Editions Déliées pour cette lecture










Synopsis


Photographe et propriétaire d'une florissante galerie à Paris, Maggy est célibataire depuis peu. Le coeur en miettes, elle part se réfugier en Irlande, où elle va donner des cours de photographie à de jeunes artistes qui ont parfois traversé l'océan pour la rencontrer. Sur place, la colère fait doucement place à la mélancolie. Comment reprendre goût à la vie quand son premier amour est parti ? Qu'il est facile de s'abandonner à la tristesse quand plus rien n'a de saveur ! Maggy est persuadée que son coeur ne pourra plus jamais rien ressentir. 

Son séjour sur l'île celtique sera semé d'embûches, de rires, de larmes, de trahisons, de découvertes... mais sera surtout l'occasion d'une rencontre qui va changer sa vie à jamais et lui apportera ce sur quoi elle avait définitivement tiré un trait : l'amour.





En arrivant à l'aéroport de Galway, face à l'homme au comportement étrange et à la beauté redoutable, les doutes envahirent Maggy. Avait-elle fait le bon choix de quitter Paris ? 
Elle allait donc passer deux mois en compagnie de cet homme énigmatique, perdue au fin fond de la campagne irlandaise. Avait-elle pris la bonne décision en venant ici... à vrai dire, au point où elle en était, Maggy n'avait plus le choix. Impossible de rester à Paris après le retour de Martin et June.

Martin, c'est son ex compagnon mais aussi celui avec qui elle travaillait au quotidien dans une galerie d'art experte en photographie. June, c'est celle qui a pris sa place. Elle aussi travaille à la galerie d'art. C'est celle pour qui Martin a craqué...

C'est Maggy qui a pris la décision de partir et de les laisser vivre leur amour au grand jour. Mais Maggy se rend compte que cet acte est lourd à assumer. Elle l'a fait par amour pour Martin.Et elle n'a pas eu d'autre solution que de fuir loin de Paris, jusqu'en Irlande. 

Depuis longtemps, on lui demandait de venir pour donner des stages de photographie. C'est Betty, une amie de longue date mais avec qui elle n'a pas de "côté relationnel" fixe qui souhaitait qu'elle vienne donner des cours. Elles se donnent des nouvelles de temps en temps et Betty a très souvent relancé Maggy pour qu'elle vienne en Irlande. Elle a enfin accepter pour partir loin de Martin. Pourtant, dans cette campagne irlandaise, Maggy a bien du mal a balayer le passé. 

Ce voyage en Irlande sera une grande surprise pour Maggy. De bonnes comme de mauvaises, car contre toute attente, cette échappée en Irlande fera remonter des souvenirs encore plus lointain que la galerie d'art de Paris. 

Il fallait qu'elle passe à autre chose après sa déception sentimentale, mais de là à en arriver à toutes les découvertes qu'elle va faire au fur et à mesure des jours passés en Irlande... rien ne lui laissait présager ça. 

Léo, l'homme énigmatique qu'elle a rencontré le jour de son arrivée à l'aéroport de Galway restera une bouffée d'air frais pour Maggy. Léo a un physique au pouvoir magnétique et cela donne à Maggy des ailes artistiques. Il l'inspire et elle quête le moindre moment où elle peut le prendre en photo à son insu. Lors de promenades dans la campagne irlandaise avec Léo, elle constatera également qu'à son contact disparaît ce poids douloureux sur son plexus solaire qu'elle traînait depuis fort longtemps. 

Cet homme est également bougon, râleur, et snobe royalement Maggy. Pourtant, quelque chose en lui attire Maggy mais elle ne sait pas se l'expliquer.

Avec ce voyage en campagne irlandaise, Maggy souhaite pouvoir se reconstruire. Le fait de donner des cours de photographies à de jeunes espoirs lui occupe la tête pour ne pas penser au passé.

Mais certaines tensions vont éclore au sein de la petite communauté où réside Maggy et elle va alors comprendre qu'elle va avoir à faire face à de nouveaux sentiments, autant sur le point amical qu'amoureux, qui risquent d'être fort compliqués.




Du feel-good au rendez-vous !

Très bon moment livresque avec ce roman et en compagnie de personnages auxquels on s'attache très rapidement.

On se sent de suite happé par l'histoire et par le personnage de Maggy que l'on rencontre dès la première page à l'aéroport de Galway en Irlande. 

Petit à petit, au fil de la lecture, on s'attache à elle mais on essaye également de la comprendre. La comprendre sur le fait qu'elle a, en somme, laisser sa place auprès d'un homme qu'elle aimait mais qui, lui, n'éprouvait plus l'amour du début. Difficile alors de se mettre à la place de Maggy qui s'efface de par elle-même pour laisser la place à une autre pour que l'homme qu'elle aime soit heureux. Au final, c'est cela aussi aimer... 

J'ai aimé suivre sa bouffée d'air frais en Irlande auprès d'une petite communauté qui partage son quotidien. La voir se reconstruire est intéressant, et puis cette reconstruction va apporter un lot de surprises à Maggy, qui, bien évidemment, changerons sa vie. 

L'intrigue est donc bien ficelée même si parfois on sent venir la chose, mais on reste surpris également par d'autres événements.

Le roman est, comme bien souvent dans ce genre de lecture, addictif. On tourne les pages sans pouvoir s'arrêter dans sa lecture. 

J'ai aimé également les quelques paysages d'Irlande, c'est une part de voyage. 

Le milieu de la photographie est intéressant, les mots de l'auteur nous font parfois voir à travers l'objectif de Maggy. C'est plaisant et intéressant. 

Les personnages sont bien travaillés, profonds, caractériels donc annonçant que tout ne va pas forcément être rose. Léo est dès le début du roman assez mystérieux, on a un peu de mal à le cerner et à saisir son caractère. Son état d'esprit est très fluctuant, il est donc bien difficile de s'acclimater à lui, et pour Maggy et pour le lecteur. Il peut d'ailleurs être un brin énervant au début de la lecture et pas forcément très sympathique. Mais au fil de la lecture, on apprendra à le connaître et on comprendra pourquoi il est comme cela. Il traverse, lui aussi, une période difficile. Gros point fort pour ce personnage, l'auteur a misé ici sur un personnage masculin qu'elle rend très humain en montrant ses faiblesses. 

Les personnages secondaires sont tout autant intéressants et nous apporterons un lot de surprises qui viendront pimenter la lecture. 

L'évolution des personnages est très plaisante à lire, vous l'aurez compris. 

La plume de l'auteur est simple, fluide, et nous fait ressentir les émotions des personnages et ça donne plutôt envie de découvrir ses autres romans.

Du feel-good, des sentiments, des personnages attachants et profonds et une belle histoire d'envie de reconstruction et d'avancement dans la vie même si parfois les chemins sont semés d'embûches. 




lundi 19 novembre 2018

C'est lundi, que lisez-vous ? #104



Rendez-vous initié par Mallou et repris par Believe in Pixie Dust.


On répond à trois questions.


  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?



Bonjour, 

Quelques lectures faites au cours de ces deux dernières semaines avec de belles découvertes 
et une déception... et oui ça arrive... on fait le point : 




A l'aube de ma nouvelle vie 
- Frédérique Hespel -


Photographe et propriétaire d'une florissante galerie à Paris, Maggy est célibataire depuis peu. Le coeur en miettes, elle part se réfugier en Irlande, où elle va donner des cours de photographie à de jeunes artistes qui ont parfois traversé l'océan pour la rencontrer. Sur place, la colère fait doucement place à la mélancolie. Comment reprendre goût à la vie quand son premier amour est parti ? Qu'il est facile de s'abandonner à la tristesse quand plus rien n'a de saveur ! Maggy est persuadée que son coeur ne pourra plus jamais rien ressentir. 

Son séjour sur l'île celtique sera semé d'embûches, de rires, de larmes, de trahisons, de découvertes... mais sera surtout l'occasion d'une rencontre qui va changer sa vie à jamais et lui apportera ce sur quoi elle avait définitivement tiré un trait : l'amour.


J'ai beaucoup aimé cette lecture, une belle découverte !
Chronique en préparation






Sur l'île de Lucifer
- Serge Quadruppani - 


Tom, 10 ans, découvre le corps d’un homme, responsable de la destruction programmée de la forêt de l’Aitre. La capitaine Mercure mène l’enquête.


Un deuxième meurtre a lieu. Les investigations s’orientent vers les militants de la Commune libre du Plateau qui combattent le projet d’abattage. D’autres personnalités sont suspectées : une sorcière qui fait parler les morts, le curé haïtien ou une exilée chilienne. De bien étranges questions se posent : les morts parlent-ils ? Quel rapport les enfants du bourg entretiennent-ils avec les animaux ?
?
La réponse se trouve peut-être, au delà de la forêt, sur l’île de Lucifer.

C'est ici que se trouve ma déception livresque... avec un avis mitigé et je n'ai pas compris où a voulu nous emmener l'auteur...  
Chronique en préparation






Sang dessus dessous
- Claude Izner - 


Roland Fresnel est mort dans sa librairie ; nu, la tête dans un sac plastique, poignardé post mortem. A ses pieds, deux Jules Vernes de la collection Hetzel lacérés et posés sur la tranche.

Meurtre isolé ou meurtres en série exécutés selon un rituel immuable ? Milo, le bouquiniste désabusé des quais de la Seine, est condamné à trouver la réponse s?il ne veut pas connaître le même sort. Il doit pénétrer le labyrinthe des vestiges d?un Paris disparu, qui colle au présent, avec pour seul fil d?Ariane celui de ses amours et amitiés perdues.


Lecture bientôt terminée d'ailleurs.







A piocher dans la PAL car à l'heure où j'écris ce post...j'hésite encore !!!







BONNE SEMAINE à tous !!!

mardi 13 novembre 2018

Les Animaux Fantastiques - Le Journal du tournage, dans les coulisses du monde de la magie



Alors que nous sommes à quelques heures de la sortie du 2ème film de la série Les animaux fantastiques, je vous propose que l'on s'arrête sur Le Journal du tournage, dans les coulisses du monde de la magie 

@Photo non libre de droit - She reads a book



Tout ce que vous devez savoir sur le film Les animaux fantastiques !!





Auteur : Jody Revenson


Editeur : HarperCollins France
Collection : Fantastic Beasts
Documentaire - Les Animaux fantastiques - Journal - Tournage du film - JK Rowling - Oeuvre sérielle dérivée - Harry Potter - Monde des sorciers - Cinéma - Film
Pages : 96
Parution : 3 Octobre 2018
Merci aux Editions HarperCollins France pour cette lecture











A l'instar des journaux qui rythment les films des Animaux fantastiques, Le Journal du tournage nous révèle les coulisses inédites du premier film, tout en offrant un bonus en fin de livre avec un aperçu des surprises qui nous attendent dans le deuxième film de la série qui sort en salle le 14/11/2018, soit demain !!


Ce journal regorge d'informations !

Très belle conception, puisque l'ouvrage est conçu tel qu'un vrai journal mais celui-ci est en version sorcier... Très beau travail sur le design car vraiment la sensation d'avoir en mains un journal, ne serait-ce que par la qualité du papier. L'impression de l'ouvrage est en effet de même qualité qu'un journal ordinaire et cette texture est très agréable au toucher. On a vraiment envie de tourner les pages. Le visuel est très beau avec un travail soigné sur la typographie, la qualité de présentation et des placements des articles tel qu'un vrai journal. 

Belles illustrations sur papier journal également, photos extraites du premier film. 



Mise en page originale, de qualité, et accrocheuse par son visuel avec des placements d'encarts à l'horizontale ou à la verticale. On a envie de découvrir les nombreux articles ! Vous retrouvez même des publicités glissée dans les pages !! (publicités de sorcier bien entendu !!)

La couverture est tout autant travaillée et soignée avec l'apparition de l'oiseau-tonnerre en hologramme. C'est magique...

Qualité de travail également au niveau des informations données. On apprend à mieux connaître les personnages, les animaux, les costumes, les lieux et décors, etc. Dans ce journal, prennent la parole : les acteurs, réalisateurs, et autres magiciens...

En fin de page, on découvre un bonus sur le deuxième film "Les crimes de Grindelwald" avec ici, des pages couleurs en papier glacé nous révélant en avant-première un aperçu de ce 2ème volet.

Je ne peux que conseiller cet ouvrage, que vous soyez mordu ou non du monde des sorciers d'Harry Potter, que vous soyez un moldu, non-maj, un sorcier... les révélations de ce journal captiverons chacun.

Un ouvrage de qualité à offrir ou bien à s'offrir !!!

Une vraie immersion sur le tournage du film, c'est riche en informations, anecdotes, etc. 
Tout pour découvrir l'envers du décor !!
Et avec cet ouvrage en mains, on a la sensation d'être un sorcier découvrant les nouvelles du jour !






lundi 12 novembre 2018

From New York with love - Tome 1 : Rencontre dans l'Upper East Side


Besoin d'un petit feel-good ? 
Je ne peux que vous le conseiller !!!

@ Photo non libre de droit - She reads a book






Auteur : Sarah Morgan
Traducteur : Jeanne Deschamp

Titre original : New York, Actually

Editeur : Harlequin / HarperCollins France
Collection : &H
Romans - Romance contemporaine - Saga From New-York with love - Amitié - Amour - Famille - Enfance - Divorce - Animaux - 
Pages : 460
Parution : 7 mars 2018
Merci aux Editions Harlequin pour cette lecture







Synopsis



Voici Molly.

Rédactrice au courrier du cœur à New York, elle se considère comme une experte en relations amoureuses. Enfin, seulement celles des autres. Car pour elle, le grand amour de sa vie, c’est son dalmatien.

Et voici Daniel.
Avocat spécialiste des divorces, il est bien placé pour savoir que les relations amoureuses sont à éviter à tout prix. Pourtant, un beau matin, il se retrouve à faire des pieds et des mains pour emprunter un chien… tout ça dans le but de provoquer une rencontre avec la mystérieuse joggeuse qu’il croise quotidiennement à Central Park avec son dalmatien…
Molly et Daniel ont un avis bien arrêté sur les relations amoureuses. Leur rencontre risque de tout bouleverser…


Molly Parker est arrivée il y a 3 ans à New-York. L'amour de sa vie : un dalmatien qu'elle a recueilli alors qu'il était abandonné dans la rue à seulement quelques mois et cela peu de temps après son arrivée à New-York. Le seul être en qui elle est une véritable confiance.

Molly a été contrainte de quitter Londres, sa ville natale. Et depuis ce départ forcé, Molly est devenu méfiante envers l'être humain et surtout envers l'homme. 

Psychologue, elle a ouvert un blog à son arrivée à New-York, un blog qui a pour but de donner des conseils via un forum pour des personnes en quête de réponses sur leur situation amoureuse. Un blog qui, depuis 3 ans, connaît un succès immense. Elle officie sous un pseudonyme car elle ne veut en aucun cas que l'on puisse faire le lien entre sa vie privée et sa vie public depuis l'humiliation qu'elle a subi en Angleterre. Son pseudo : Aggie. Et Aggie est devenue un personnage public très recommandé, personne ne sait rien d'elle mais tout le monde l'apprécie. Elle a écrit un roman qui s'est vendu à des milliers d'exemplaires. Ses conseils sont toujours très judicieux.

Par contre, elle ne se les applique pas à elle.... toujours célibataire depuis son arrivée à New-York...

Dans ses habitudes, Molly part tous les matins courir avec son chien dans Central Park. C'est une adepte, toujours sur le même parcours et toujours à la même heure. 

Sur ce même parcours, tous les matins, un autre adepte du footing a remarqué Molly.

C'est Daniel Knight. 

Daniel est un avocat de renom, spécialisé dans les divorces. On est même prêt à se l'arracher pour officialiser son divorce tellement il est bon dans son domaine. Pour lui, tomber amoureux est hors de question. Pas après avoir entendu toutes les destructions de couples dont il a à s'occuper. Et pas après avoir subi une enfance comme la sienne. Il ne veut surtout aucune attache, juste prendre du plaisir de temps en temps. 

Pourtant, à croiser Molly chaque matin... il se sent attiré par cette femme mystérieuse qui court avec son chien. L'aborder... il ne voit pas trop comment.... Ah si, il a l'idée d'avoir lui aussi un chien qui puisse intervenir dans une première approche auprès de cette femme à la beauté inconditionnelle qui a elle aussi un chien. Le hic est qu'il n'a pas de chien... 

Son idée est qu'il emprunte un chien à ses soeurs qui tiennent les Woof Rangers. Elles promènent les chiens, font du gardiennage et du recueil suite à des abandons. Parce que oui, Daniel veut bien avoir un chien à ses côtés dans le seul but d'attirer l'attention de cette femme mystérieuse mais en aucun cas il ne se voit avec un chien au quotidien. Non, Daniel ne s'est jamais engagé envers personne.... même un chien. 

Le voici donc un beau matin, à courir dans Central Park, avec Brutus..... un berger allemand qui a bien du mal à répondre à l'appel de son nom..... 

Le but de Daniel : séduire la jolie joggeuse qui court avec ce superbe dalmatien grâce à Brutus. 
L'approche aura bien lieu comme Daniel l'avait pressenti, grâce aux chiens. Puis les rencontres vont revenir chaque matin, à la même heure. S'installera alors une relation amicale même si les sous-entendus de Daniel ne laissent pas de marbre Molly. Mais pour l'un comme pour l'autre, aucun ne veut s'engager ni aller trop loin. 

Et c'est ce que Molly et Daniel ont bien compris l'un envers l'autre, qu'il n'y aurait jamais d'attache entre eux car ce n'est pas ce qu'ils recherchent. Alors tout va bien si l'un et l'autre vont vers le même chemin ! Avec l'expérience du passé de Molly, pour elle une relation avec un homme équivaux à un traumatisme. En même temps, Daniel lui inspire une certaine confiance, mais déclencher une relation avec lui la rend extrêmement nerveuse. 
Et puis le problème est qu'il ne faudrait pas alors que les sentiments puissent venir s’immiscer dans cette relation sans engagement.... Arriveront-ils à avancer en balayant leur passé respectif ? ça c'est une autre histoire car il est bien difficile de faire table rase...

Il se pourrait bien également que certains secrets viennent interférer dans la relation qui s'est installée entre eux au fur et à mesure. Des secrets qui pourraient tout gâcher...


Une rencontre qui a du chien !!

Que j'aime les romances de Sarah Morgan. Je n'en suis bien sûr pas à ma première, vous pouvez d'ailleurs retrouver mes chroniques sur la saga "Coup de foudre à Manhattan". Des séries totalement feel-good, pleine d'amour, d'amitié, et souvent de reconstruction suite à un événement marquant dans la vie des personnages.

Ce 1er tome marque donc une nouvelle série "From New-York with love" et on va découvrir avec surprise qu'il s'agit là d'un spin-off de la saga "Coup de foudre à Manhattan" puisque l'on retrouve mis en avant des personnages secondaires rencontrés lors de cette 1ère saga "Coup de foudre à Manhattan".

Pas forcément besoin d'avoir lu cette 1ère série "Coup de foudre à Manhattan" mais je le conseille fortement. Et puis de toute façon, une fois que l'on a commencé avec les romans de Sarah Morgan on n'a plus envie de s'arrêter. C'est cocooning à souhait, c'est toujours plein d'émotions et moi j'adore !

Beaucoup d'humour dans cette rencontre entre Molly et Daniel, notamment grâce aux animaux qui tiennent une place importante dans ce roman. Et puis au fil de la lecture, s'installe alors pour le lecteur la découverte des personnages, plus profonds qu'au premier abord et qui dans tous les romans de Sarah Morgan ont un passé familial lourd qui a parsemé leur vie d’embûches sur différents domaines. Les antécédents familiaux prennent toujours une part importante dans les histoires de Sarah Morgan.

C'est intéressant, on les voit peu à peu se reconstruire et évoluer chacun à sa façon, et cela avec des hauts et des bas ce qui donne un côté vrai à l'histoire.

La mise en place lente pour nous faire découvrir les secrets de chacun est très bien choisie je trouve car on apprend à découvrir pas à pas les personnages et petit à petit on s'attache de plus en plus à eux. On découvre alors des personnages entiers. Le côté "je ne me m'engage jamais auprès de qui que ce soit" de Daniel renferme en fait beaucoup de blessures, on le comprendra au fil de la lecture et on percevra ce personnage différemment que dans les premiers temps de lecture.

Les personnages secondaires sont eux aussi très attachants et on voit alors l'importance d'une vraie amitié.

J'ai beaucoup aimé le côté relationnel de Daniel avec ses deux soeurs Harriet et Fliss. Ils sont unis et on comprend pourquoi au fil de la lecture. On a maintenant envie d'en savoir plus sur Harriet et Fliss et elles seront mises en avant dans les deux autres tomes qui vont suivre dans cette saga.

Les interactions entre les personnages et leurs animaux de compagnie sont extrêmement drôles et on craque totalement pour ces canidés qui vont donner du fil à retordre à nos personnages, plus à Daniel avec le chien Brutus qui ne répond jamais à son nom d'ailleurs.... 

Les dialogues sont à la fois drôles et touchants, avec un très bon dosage entre l'un et l'autre. Touchants du fait de leur passé respectif, de leurs attentes également, de leur non-dits, de leurs craintes, et de leurs sentiments profonds.

Toujours très bien écrit avec Sarah Morgan, c'est simple, fluide, mais toujours touchant et ici, fait avec beaucoup d'humour. 

On a également ce superbe décor de New-York qui est à lui seul un personnage entier de la série. J'adore la description des lieux que Sarah Morgan arrive parfaitement à nous faire visualiser à travers ses mots, c'est un gros point fort avec cette auteure d'ailleurs puisque j'avais ressenti la même chose avec la première saga "Coup de foudre à Manhattan". 

Vous l'aurez compris, j'ai hâte désormais de poursuivre avec la série. 
Une belle histoire, un roman que l'on dévore avec plaisir !