mardi 18 septembre 2018

The renegades Tome2 : Nova



Auteur : Rebecca Yarros
Traducteur : A.H. Sophie

Titre original : Nova

Editeur : Harlequin France / HarperCollins France
Collection : &H
Romans - New Adult - Série The Renegades - Romance - Amitié - Sports extrêmes - Tour du monde - Seconde chance - Pardon -
Pages : 448
Parution : 9 mai 2018









Synopsis : 


ATTENTION spoiler si vous n'avez pas encore lu le Tome

Le seul cœur qu’il veut conquérir, c’est celui qu’il a déjà brisé.

Landon Rhodes. Star incontestée des sports extrêmes, mondialement connu pour son talent fou et son audace. On dit qu’un jour une fille lui a brisé le cœur et que c’est ce qui l’a rendu imprudent, obstiné, parfois même irresponsable. Cette fille, c’est moi. On m’accuse d’avoir été une malédiction pour sa carrière, sauf que Landon et moi connaissons tous les deux la vérité : c’est lui qui m’a brisée. Pourtant, si j’embarque aujourd’hui pour la même croisière que lui, ce n’est pas pour me faire justice. Ce tour du monde, c’est le rêve d’une vie et je ne laisserai pas Landon Rhodes me voler plus que ce qu’il m’a déjà pris…



On retrouve The Renegades, groupe d'amis pratiquant les sports extrêmes et dont ils filment leurs exploits pour une diffusion sur internet suivie par des milliers d'internautes. Le leader du groupe est Wilder avec qui on a fait connaissance lors de la première partie du voyage à bord du superbe bateau de croisière sur lequel ils participent à un prestigieux programme scolaire, celui de passer une année scolaire à naviguer autour du monde tout en étudiant.

C'est grâce à ce programme que le groupe The Renegades peuvent continuer à filmer leurs exploits sportifs. 

La vie du groupe continue, ils sont en halte et visite à Dubaï et Paxton, alias Wilder, et son meilleur ami Landon, alias Nova, en profitent pour skier sur l'une des pistes de ski des plus extraordinaires. C'est là que Nova croit voir une hallucination... celle de son ancienne petite amie, Rachel, avec qui il a rompu. 

Landon Rhodes, l'un des 4 piliers de The Renegades est un jeune homme bien mystérieux sous son surnom que le groupe lui a donné, Nova. Surnommé ainsi par son côté Casanova puisque depuis trop longtemps maintenant, Nova drague tout ce qui bouge sans garder la même fille plus d'une nuit. 
Mais derrière ce surnom de Nova ou Casanova, Landon renferme un manque qui le consume à l'intérieur. Seuls ses proches amis, soit les plus proches de The Renegades savent pourquoi il est ainsi. 
De plus, il joue de plus en plus avec le feu et son côté tête brûlée est de plus en plus intense. Il est prêt à mettre sa vie en danger pour tourner certaines scènes pour leur film, sans se préoccuper de sa vie. Et prendre ces risques immenses ne le soucie plus... 

A bord de l'Athena, le paquebot sur lequel ils passent leur année scolaire, vient d'embarquer Rachel qui est la meilleure amie de Leah que nous avons rencontré dans le tome 1. Elle a rencontré Leah il y a 2 ans et elle aurait dû embarquer en même temps qu'elle mais a dû repousser cet embarquement à cause de petits soucis de santé. Rachel est une adepte de sport. Elle ne pensait pas par contre se retrouver confinée sur un paquebot avec, à quelques mètres d'elle, Landon Rhodes. Celui qui l'a lâchement quittée sans un mot, en lui laissant toutes les traites de l'appartement qu'ils venaient de prendre ! Landon Rhodes...celui qui lui a brisé le coeur deux ans auparavant. 

Durant ces deux années, Rachel a énormément souffert et a dû surmonter cela en se forgeant un bouclier pour se remettre de cette rupture. 

Alors bien sûr les années ont passé, mais se retrouver aussi proche de Landon... elle n'est pas sûre de pouvoir l'assumer. Il lui a fait trop mal et elle a eu beaucoup de mal à encaisser le fait qu'il la quitte du jour au lendemain. Bien sûr ses parents ont pu en rajouter. Son père lui a toujours fait comprendre que c'était une bonne à rien, et le fait de se faire larguer n'a rien arranger. Il n'y a que lorsqu'elle pratique des sports extrêmes qu'elle arrive à se libérer. Elle n'était plus alors cette fille brisée, et n'avait plus ni mère ni père pour lui dire qu'elle était une déception. Plus aucun sentiment de ne pas avoir été assez bien... Une émotion de rejet bien dure à supporter pour cette jeune femme adoptée. 

Mais composer avec la présence de Landon sera bien plus difficile qu'elle ne le pensait, car bien évidemment il y a toujours ce même charme que Landon dégage et qu'il l'a toujours faite craquer. Elle n'aura pas d'autres moyens que de le croiser chaque jour durant son année scolaire sur les mers du globe... 

Quant à Landon, après avoir cru voir une hallucination, il est sous le choc de se trouver nez à nez sur le paquebot avec Rachel. Il ne pensait jamais la revoir. Il est pris d'un millier d'émotions qui le perturbent grandement et beaucoup de regrets l'assaillent. Troublé par ses sentiments, il tentera de demander le pardon à celle qu'il a toujours aimée. Mais Landon n'est pas sûr que Rachel lui laisse une seule seconde pour qu'il puisse s'expliquer sur leur rupture.... 

Le pardon l'emportera t-il sur la souffrance.... deux années ont passées et la souffrance s'est installée... 

Quel plaisir de retrouver le groupe de The Renegades !!

J'avais adoré le tome 1 puisque cela avait été un coup de coeur, coup de coeur pour les personnes extrêmement attachantes mais aussi pour l'ambiance. 

Une ambiance que j'ai aimé retrouver sur ce paquebot de croisière des plus insolites puisque l'on y trouve des étudiants passant une année scolaire des plus originales. Un cursus scolaire mêlant des cours à des excursions pour visiter les pays du monde entier. Et puis c'est sans compter les sports extrêmes de ce groupe The Renegades avec des sensations toutes plus étonnantes les unes que les autres entre des descentes de ski vertigineuses ou des sauts en parachutes au-dessus de contrées magnifiques. C'est un gros point fort de cette série, et les descriptions des sensations ou bien des magnifiques paysages sont vraiment superbes.

Autre fait que j'adore cette série, les personnages. Tous très attachants, on les découvre au fur et à mesure de la lecture et je dirais même au fur et à mesure des tomes. Puisque ici l'évolution de chacun continue dans ce tome, contrairement à des séries où chaque tome se fixe vraiment sur un couple là on a vraiment une évolution de chacun en continu. La personnalité des personnages est vraiment très intéressante et travaillée. Et on va de révélation en révélation !

Le contexte de l'histoire de ce tome est lui aussi très intéressant avec des personnages abîmés par leur passé sur différents points pour l'un et pour l'autre des personnages principaux Rachel et Landon. La complexité de l'histoire passée de Rachel et Landon rend le tout très addictif. On découvre le pourquoi du comment de cette fameuse rupture deux ans auparavant petit à petit, les révélations sont données en soupçon ça et là pour que l'on comprenne tout sur la fin et que le suspense soit maintenu. Le passé familial de Rachel est lui aussi très intéressant, à cause de ce passé familial Rachel est une jeune femme un peu abîmée il faut bien le dire car on lui a toujours fait ressentir qu'elle n'était qu'une bonne à rien et il y a son passé d'enfant adoptée qui joue également sur sa personnalité.... J'ai beaucoup aimé le fait que de jeune femme naïve, elle se soit constitué une carapace depuis le jour où Landon l'a quittée. Désormais, elle a un caractère qui ne lâche rien et notre fameux Landon aura bien du mal à la reconnaître sur ce point là. 
Un Landon qui n'en démord pas pour autant car il est bien décidé à obtenir un pardon et une seconde chance auprès de celle qu'il a toujours aimée. Mais quand deux caractères forts se rencontrent...ça n'est pas gagné...

J'ai aimé en apprendre plus également sur les personnages mis en avant dans le 1er tome, ils se montrent sous un nouveau jour c'est très intéressant de pouvoir prolonger l'histoire avec eux également. 

Le côté romance ne sera pas des plus faciles vous l'aurez compris, avec beaucoup de souffrance accumulée mais un côté tenace de la part de nos personnages...ça laisse entrevoir de nombreux rebondissements !

Le rythme est toujours présent avec ce sport extrême toujours très intensif et de plus en plus "dangereux" puisque The Renegades visent toujours plus haut dans les défis à relever. 

Ce groupe de jeunes est d'ailleurs plein de rêves et c'est beau à voir, et puis ils se donnent beaucoup de mal pour les dépasser. 

On a vraiment l'impression de faire partie du voyage sur ce paquebot, de faire partie de ce groupe d'amis. C'est très plaisant. 

D'autres événements viendront alimenter l'histoire, ils aideront un de nos personnages à mieux se connaître (je ne vous en dirais pas plus à ce sujet) mais je trouve que cela apporte un plus à l'histoire. 

Bien entendu ici les mots forts de ce tome sont les erreurs du passé, le pardon, la confiance... 

Toujours une belle plume pour retranscrire les émotions de chacun et nous les faire parfaitement ressentir, ainsi que pour nous détailler les merveilleux paysages des pays visités. Et une alternance de voix d'un chapitre à l'autre entre les 2 personnages principaux.

Entre romance, amitié, mais aussi de merveilleux paysages et sans compter l'adrénaline avec les sports extrêmes, j'adore cette série ! Si vous aimez les sensations fortes, elle est pour vous !! Hâte de découvrir le 3ème tome.




Lecture comptant pour mon challenge de l'été qui se termine le 21 septembre 2018...




lundi 17 septembre 2018

A toute berzingue




Auteur : Kenneth Cook
Traducteur : Mireille Vignol

Titre original : Fear is the rider

Editeur : J'ai Lu
Romans - Road Trip - Australie - Bush australien - Course poursuite - Suspense - Désert - 
Pages : 194
Parution : 1er février 2017









Synopsis : 

Katie et Shaw se connaissent depuis vingt-quatre heures à peine. Pourtant, entre eux, c’est déjà «à la vie, à la mort», au sens propre du terme. Coincés dans une petite Honda lancée à toute berzingue sur la piste d’Obiri - six cents kilomètres de fournaise et de poussière au coeur de l’outback australien, ils sont poursuivis par une monstrueuse créature prête à tout pour les éliminer. Doivent-ils rebrousser chemin et affronter leur assaillant ? Ou continuer leur course folle sur cette piste qui semble mener droit en enfer ?


La première fois que Shaw avait vu Katie, c'était lorsqu'il roulait sur la piste en terre mortellement droite avec, à perte de vue, des plaines de petits buissons. Le soleil embrasait le ciel. Lui, était dans sa minuscule Honda Civic. La chaleur était mortelle. La terre était nue, dure, rouge, sans vie. Devant, très loin devant, un autre nuage de poussière apparaissait devant lui. Un autre véhicule qu'il avait rattrapé sans pouvoir le doubler faute de visibilité à cause de la poussière rouge et épaisse. C'est à son prochain arrêt qu'il rencontra Katie, une fille mignonne, la vingtaine, plus jeune que lui. Elle conduisait un magnifique 4 x 4 Land Cruiser lourdement équipé. Une phrase échangé dans ce pub perdu au milieu de nulle part, lui se rend à un entretien d'embauche à l'autre bout du pays, elle, souhaite faire des photos de peintures aborigènes dans le bush australien. Katie est issue d'une famille aisée et s'apprête à parcourir plus de 600 kilomètres sur la piste d'Oribi. Shaw est intrigué par cette femme qui compte s'aventurer sur une route réputée difficile et dangereuse.

Puis chacun repart de son côté, sur cette terre aride. Lui n'avait pas l'intention de prendre la piste d'Oribi, son véhicule ne lui aurait pas permis de parcourir les 600 kilomètres de pistes rocailleuses.

Un conseil a été donné à Shaw :
" N'abandonnez pas votre voiture. Quoi qu'il arrive, n'abandonnez jamais votre voiture. Le soleil peut vous tuer en deux heures."

Arrivé devant le panneau annonçant la piste d'Oribi, Shaw est tenté de faire quelques kilomètres pour avoir un aperçu de cette piste. Il est surtout attiré par le fait de suivre la même route que cette étrange et superbe jeune femme. Il sait pourtant que son véhicule n'est pas adapté pour le terrain. Mais il est tenté de voir la route que Katie prend, cette route immensément connue pour être impraticable. Un panneau annonce : 

" PISTE D'ORIBI. DANGER. D'ICI A ORIBI, LA CHALEUR, LES SABLES MOUVANTS, SOAKS ET AUTRES DANGERS RENDENT LA TRAVERSÉE EXTRÊMEMENT PÉRILLEUSE. EN CAS DE PANNE, N'ABANDONNEZ JAMAIS VOTRE VOITURE. AVANT DE PARTIR, SIGNALEZ-VOUS AU POSTE DE POLICE DE YOGABILLA. NI EAU POTABLE NI ESSENCE AVANT 600 KILOMÈTRES."

Shaw s'engage sur la piste d'Oribi encore plus aride et où la chaleur est à son comble.
Et après quelques kilomètres parcourus, une fille surgit des broussailles en se précipitant vers son véhicule. Il faisait 50 degrés dehors, et pas âme qui vive à deux cents kilomètres à la ronde. 

Il ralentit, elle est terrifiée. Shaw sentit la peur sur son visage avant de la reconnaître. C'était Katie, la fille qu'il avait rencontrée sur la route de Sydney. Il s'arrêta. Elle fondit sur la voiture en ouvrant précipitamment la portière et se jeta à l'intérieur.

Katie a des yeux affolés et lui dit : "Roule, vite, démarre !!" Elle hurlait presque dans le véhicule. 

Sa terreur était contagieuse car Shaw enclencha brutalement une vitesse et démarra en trombe sur la piste rocailleuse. 

Quelque chose rôdait dans les arbustes. Il accéléra mais sa Honda Civic n'était pas faite pour la route défoncée de l'Outback. 

Katie venait d'échapper à une attaque féroce face à une créature géante et d'une redoutable force, et d'une puanteur repoussante. Etait-ce un homme, une créature, elle ne saurait le dire mais il lui avait arraché ses vêtements et elle ne savait pas ce qu'il serait advenu d'elle si Shaw n'avait pas croisé sa route. 

C'est alors que dans les rétros viseurs, Shaw et Katie s'aperçoivent que le fou furieux qui a agressé Katie vient de monter dans le véhicule de Katie, le superbe 4 x 4 Land Cruiser hyper équipé, et qu'il se met à leur poursuite.

Commence alors une course poursuite car le monstre humain semble déterminé à la tuer. Et l'homme sauvage s'en prend alors à Shaw et Katie avec une rage obsessionnelle...


Que je me suis régalée avec cette lecture !!

Bon franchement on est proche du coup de coeur !! J'ai adoré cette lecture, courte mais intense. Un roman d'action avec une course poursuite, une action effrénée qui tient en haleine le lecteur du début à la fin. C'est un vrai page-turner, car on ne peut pas le lâcher avant de l'avoir terminé. 

Une intrigue pourtant simple, deux personnes se rencontrent, personnalités urbaines et milieux aisés. Et dans un endroit paumé et aride, la rencontre de Shaw avec cette femme va dépasser ses pires cauchemars. 

Tous les deux deviennent la proie d'un fou furieux, une chasse à l'homme terrifiante. On n'en connaît absolument pas la raison mais à vrai dire cela n'est pas vraiment utile. 

L'auteur ici joue d'une façon brillante et cruelle avec les nerfs du lecteur. On est totalement captivé par cette course poursuite, le rythme est soutenu et on a en effet les nerfs à vifs. 

Imaginez-vous poursuivi par un fou furieux qui n'a qu'une obsession, celle de vous tuer ! Vous n'en connaissez pas la raison et en même temps vous n'avez pas franchement le temps de réfléchir à ce sujet car il faut lui en échapper ! En plus de cela, vous vous retrouvez dans un milieu hostile où même la nature qui vous entoure pourrait facilement vous tuer. 

La traque est magnifique, angoissante à souhait. L'homme/créature n'abandonne pas ses proies et il est déterminé à tuer par sa sauvagerie. Et pourtant on ne sait rien de lui.

Et je vous dirai, c'est également ce qui est un coup de génie de l'auteur. On ne connaît pas le visage de l'homme/créature, on ne sait pas d'où il arrive, etc. L'auteur ne révèle rien à son sujet ni même ses intentions.

Pas franchement de détails non plus sur nos deux personnages, Shaw et Katie. Mais je vous dirais que dans un sens il faut que cela reste énigmatique. 

Les décors du bush australien sont grandioses et superbement décrits. Il est lui-même révélé comme tueur : la chaleur de plus de 50°, pas d'eau potable, pas d'essence, pas de nourriture, pas âme qui y vive. Une terre aride faite de terre rouge, de rocailles, de sables mouvants. Une terre et un décor montrés cruels. 

La traque est également superbement faite, une traque démente et croyez-moi on n'arrive pas à la lâcher.... C'est très rythmé, on en ressort même essoufflé de cette lecture.

J'ai très envie de découvrir d'autres romans de l'auteur, il est malheureusement décédé en 1987. J'ai relevé quelques autres romans qui semblent-ils sont dans la même lignée. 

A noter, une magnifique préface de Douglas Kennedy. D'ailleurs, le décor de A toute berzingue m'a fait penser à l'ambiance du roman de Douglas Kennedy Cul de sac que j'avais beaucoup aimé. 

Frissons garantis et tension à son comble à la lecture de ce magnifique page-turner !!
Et dépaysement garanti !




Lecture comptant pour mon challenge de l'été 13/20




mardi 11 septembre 2018

Vingt mille lieues sous les mers



Auteur : Jules Verne - Adaptation de Barthélémy de Lesseps et Illustrations de Patrice Douénat

Editeur : Les Editions de Cluny
Collection : Les grands classiques
Romans - Romans jeunesse - Aventure - Steampunk - Science-fiction - Monde sous-marin - Mer et Océans - 19ème siècle -
Pages : 189
Parution : 1er juin 1996











Synopsis : 

Un monstre marin sème la terreur depuis l'Europe jusqu'en Australie...
Le professeur Aronnax et Ned Land embarquent sur la frégate l'Abraham Lincoln et se lancent à la poursuite de cet animal extraordinaire...
Ils se retrouvent bientôt les hôtes forcés du capitaine Nemo, à bord de son sous-marin le Nautilus. Prisonniers, oui, mais pour quelle aventure !


1866 fut marquée par un événement extraordinaire. Les gens de la mer, capitaines, négociants, officiers des marines militaires furent préoccupés car le phénomène les concernait tout particulièrement. Une sorte de panique avait gagné chacun car en effet tous les témoignages allaient dans le même sens. Au large de l'Australie, plusieurs navires avaient rencontré en pleine mer une "chose énorme" se déplaçant avec une puissance et une vitesse inouïes. S'il s'agissait d'un animal aquatique, aucun savant n'en avait jamais répertorié de pareil. Un animal capable d'affliger de sérieux dégâts aux navires les plus imposants et aux plus perfectionnés. 

Tous les journaux ne parlèrent plus que du monstre marin, et tout cela alerta l'opinion publique et les gouvernements. On ranima également les plus anciennes légendes évoquant des créatures fabuleuses et gigantesques. Mais chacun restait sceptique. 

Puis on décida d'organiser une sorte de chasse. Pierre Aronnax, scientifique français, accompagné de son domestique Conseil décide d'embarquer sur la frégate la mieux dotée en installations perfectionnées pour prendre la mer en vue de cette chasse. Ils embarquèrent sur l'Abraham Lincoln où à bord il y avait également le meilleur, le roi des harponneurs, Ned Land, Canadien. Son oeil était infaillible, son bras d'une force peu commune et d'une inégalable habileté. 

Mais les jours se passent, et le monstre ne reparut pas... Deux mois s'écoulèrent à bord de la frégate Abraham Lincoln et l'impatience était à son comble. 

C'est alors qu'arrive le moment tant attendu, celui de la poursuite de l'animal. Une course poursuite que le mystérieux monstre des mers aura à son avantage car plusieurs hommes vont se retrouver à la mer. Parmi eux : Pierre Aronnax et son fidèle domestique Conseil qui voyant son maître perdu dans les rivages n'hésita pas à sauter pour le rejoindre, mais aussi le meilleur des harponneurs, Ned Land.

Quelle ne sera pas la surprise de ces trois hommes de se retrouver sur le dos d'une bête en acier... 

Rien n'aurait pu stupéfier davantage notre scientifique Aronnax ! En effet, sous ses doigts il sentit non pas la masse élastique d'un mammifère mais des plaques boulonnées ! Ils étaient allongés sur le dos d'un engin sous-marin dirigé visiblement par un équipage !! 

Ils se sont dit sauvés ! Ils furent recueillis à bord de ce monstre d'acier dirigé par le Capitaine Nemo. 

Le Capitaine Nemo est un être à part et étrange. Il a décidé de ne plus jamais remettre les pieds sur la terre ferme et a décidé de vivre entièrement des ressources que pouvait lui offrir la mer, ainsi qu'à tout son équipage. 

Le Capitaine Nemo traitera nos trois compères d'abord en ennemis puisqu'ils faisaient partie de cette frégate qui l'attaquait lui et son monstre d'acier. Puis, il décide de leur laisser la liberté. Il serait pourtant facile de remonter le sous-marin à la surface et de les jeter à l'eau, là où ils se trouvaient avant d'être repéchés. Il décide de leur laisser la liberté mais, en échange de cette liberté, toute relative d'ailleurs, il ne leur impose qu'une condition...

Ils auraient la liberté de circuler à bord du Nautilus mais il leur faudrait désormais renoncer à revoir un jour leur patrie, leurs amis et leurs parents. Le Capitaine Nemo a banni la terre ferme et impose de même à ces trois hommes qu'il vient de sauver. 

Le Capitaine Nemo connaît les travaux du scientifique Aronnax, notamment sur les grands fonds, et lui promet qu'il ne sera pas déçu de ce qu'il pourra voir à bord du Nautilus et ainsi il serait son compagnon d'études pour ce nouveau tour du monde sous-marin... Il lui promet qu'il sera étonné par le spectacle qui lui sera offert et qu'aucun homme encore attaché à la terre n'a jamais vu !

Et nos trois compères ne sont pas au bout de leurs surprises...d'abord impressionnés par les capacités du monstre d'acier, et ce qu'il permet d'offrir comme vie sous les mers car jusqu'ici aucune invention pareille n'existait et elle était inconnue sur la terre ferme... 
Et puis, des merveilles sous-marines ils vont en voir, toutes plus extraordinaires les unes que les autres. 

Bien des surprises les attendent, bien des merveilles à voir à sillonner les mers du globe, et tant de choses à découvrir qui va les impressionner de bout en bout ne serait-ce que sur les capacités du Capitaine Nemo à faire fonctionner ce monstre d'acier qu'avec ce que peut offrir les fonds marins... mais quant est-il de nos trois compères à qui on inflige de vivre sous-les mers sans plus revoir leurs proches et ne plus remettre un pied à la surface de la terre.... 

Mobilis In Mobile !

Quelle aventure passionnante !! Je n'avais entre les mains qu'une édition simplifiée mais elle regorge d'aventures plus extraordinaires les unes que les autres et je pense préféré avoir lu une version simplifiée plutôt que l'ouvrage en lui même qui me semble-t-il est souvent décrit comme ayant des longueurs.

Ici, je n'ai trouvé aucune longueur. C'est plein d'action, c'est rythmé. Et chaque événement amène à vouloir tourner encore et encore les pages. Ce voyage à travers les mers du globe est vraiment formidable. Le mystère est ici à son comble tout au long de l'histoire sur bien des points. C'est également une anticipation moderne, puisque Jules Verne imagine la possibilité de descendre à des profondeurs encore inexplorées à cette date mais il imagine aussi un monstre de technologie avec un sous-marin plus performant que les modèles existant à l'époque où il écrit son roman. 

Les personnages sont intéressants, on a un scientifique qui se base sur une opportunité qui s'offre à lui de découvrir un nouveau monde celui des fonds-marin. Son fidèle compagnon et domestique ne voit que par son maître et saura le suivre partout où il ira. Et puis on a une sorte d'aventurier qui bouillonne sans cesse à cause de son côté rebelle, il est plutôt râleur et n'aura de cesse de tenter de s'échapper pour retrouver la terre ferme car il apprécie peu la vie à bord. 
Jules Verne arrive parfaitement à faire sentir au lecteur ce qu'éprouve le personnage du scientifique Aronnax plein de curiosité pour le Capitaine Nemo, un homme qui a fui la surface de la terre et surtout la société ! Et puis ce capitaine va leur révéler au fur et à mesure tous les secrets des mers. 

La mer est un personnage à part entière. Elle est mystérieuse et on en découvre des tas de surprises même en temps que lecteur car justement l'écriture de Jules Verne nous fait ressentir les événements comme si on y était. J'ai trouvé ces fonds marins merveilleux... 

Et réaliser que Jules Verne a inventé cette folle machine parcourant toutes les mers du globe rien qu'avec ce qu'offrent les fonds marins. C'est stupéfiant d'imagination !!

Il y a d'ailleurs tellement de choses étonnantes dans ce roman. L'auteur donne des descriptifs dans le domaine de l'océanographie, mais il a aussi une vision étonnante pour l'époque, celle que les océans se videraient de leurs poissons et mammifères.... c'est assez incroyable lorsque l'on sait ce qu'il se passe à l'heure actuelle !

Ce roman regorge d'idées et il aborde, je trouve, plein de thèmes différents comme le désir de conquête, celle du Capitaine Nemo. Mais aussi, le désir de liberté pour nos trois compères ; ou encore l'isolement au fond des océans... bien difficile à surmonter. Et puis bien évidemment, les prouesses de la technologie, celles du Nautilus qui offre une incroyable machinerie !

A noter également avec cette édition des Editions de Cluny, les merveilleuses illustrations qui retranscrivent bien ce que l'on visualise à travers les mots de l'auteur. De magnifiques dessins qui donnent un certain charme ancien à cet ouvrage, je parle là du livre-objet. 

Magnifique roman, une aventure fascinante sur bien des points où on y découvre des trésors engloutis... 


Lecture comptant pour mon Challenge de l'été







lundi 10 septembre 2018

C'est lundi, que lisez-vous ? #102








Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.


On répond à trois questions.


  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?



Bonjour à tous, 



Je vous souhaite tout d'abord un bon lundi et une agréable semaine.
Un petit point sur mes lectures
La semaine dernière, une seule lecture de roman, et à cela s'est ajouté la lecture d'une BD.




The Renegades, T2 : Nova
- de Rebecca Yarros -


Je ne mettrai pas ici de résumé car il s'agit d'un T2 et même si, comme bien souvent dans les séries, ce tome met en avant deux personnages de la saga, on continue de voir également l'évolution des autres personnages. Donc, pas de résumé pour ne pas spoiler.

Vous pouvez par contre retrouver ma chronique sur le T1, ICI, ce fût un coup de coeur.

Ce 2ème tome a été tout autant plaisant à lire, j'aime beaucoup le style, l'ambiance original des sports extrêmes et la vie sur un bateau de croisière, et les personnages. 











Et donc, j'ai aussi lu la BD



Les Hauts de Hurlevent
d'Emily Brontë
- version BD : Yann - Edith -


Sur les terres balayées par les vents du nord, le malheur s'abat lorsque M. Earnshaw recueille Heathcliff, un va-nu-pieds, qu'il élève comme ses propres enfants. Dès lors se déchaînera sur la lande isolée une violente tempête d'amours et de haines... Dès lors chacun ne gagnera le repos de son âme qu'au terme d'une douloureuse errance... Dès lors la paix reviendra peut-être sur les Hauts de Hurlevent ?
















Mister Perfect
- de Linda Howard - 

Trois fiançailles ratées... et Jaine est toujours à la recherche de celui qui saura la combler ! S'il existe, ce n'est sûrement pas son nouveau voisin, un alcoolique sale et bruyant. Un soir, autour d'une bonne bouteille, elle dresse avec Marci, T.J. et Luna le portrait de l'homme parfait : ne ment pas, ne trompe pas, gentil, fiable, emploi stable, sens de l'humour, friqué, beau gosse, bon coup... Subitement médiatisée, cette liste est une vraie bombe, qui leur fait connaître la célébrité, mais aussi pas mal d'ennuis. 
Leur aventure tourne au cauchemar quand l'une d'elles est assassinée. Terrorisées mais prêtes à tout pour venger leur amie, les trois autres mènent l'enquête...











J'hésite entre deux avec soit :

- Le T4 de la série CLASH de Jay Crownover
ou bien
- Le T1 de la saga Le goût du bonheur de Marie Laberge (mais c'est une belle bricasse... en même temps il est dans mes défis du Challenge de l'été 2018 qui se termine le 21/09/2018...)




A bientôt, pour de nouvelles lectures !




jeudi 6 septembre 2018

Je participe au Pumpkin Autumn Challenge - 2018



Le Pumpkin Autumn Challenge a démarré 
samedi dernier, 1er septembre, 
et je me décide à y participer car il me tente trop !!





Je n'ai jamais tenté encore l'aventure de ce challenge organisé par Guimause
mais après avoir vu sa vidéo de présentation sur Youtube 
ainsi que les différentes présentation de PAL ça et là sur les blogs ou réseaux sociaux, j'avais donc très envie de participer !


Il se déroule du 1er septembre au 30 novembre 2018.


Certes, l'automne n'est pas encore là mais c'est une saison que j'adore
et c'est ce qui a fait pencher mon envie de participer à ce challenge.
Les thèmes sont tous aussi tentant l'un que l'autre, et difficile de faire un choix !



Deux options de participation, comme vous pouvez le voir ci-dessus dans l'encart de présentation. 
J'ai préféré opter pour l'option 2, plus légère pour quelqu'un comme moi 
qui débute pour la 1ère année dans ce challenge.

Option 2 donc, 
et je débloque le titre Une Faim de Loup-Garou (soyons raisonnable).

Il me faut donc lire 1 sous catégorie par Menu et il y a 4 Menus, 
ce qui nous fait donc 4 livres à lire (c'est très raisonnable oui).


Voici la liste des Menus : 






J'ai donc constitué ma PAL : 



Pour le Menu Automne Frissonnant, j'ai choisi la sous-catégorie

--  Le cri de la Banshee  --

avec le polar : Sang dessus dessous - de Claude Izner





Pour le Menu Automne Douceur de vivre, j'ai choisi la sous-catégorie

--  Pomme au four, tasse de thé et bougie  --

avec : Un soir à Paris - de Nicolas Barreau





Pour le Menu Automne Ensorcelant, j'ai choisi la sous-catégorie

--  Balai Pattes !  --

avec : Rebecca Kean, Tome 1 Traquée - de Cassandra O'Donnell





Pour le Menu Automne Enchanteur, j'ai choisi la sous-catégorie

--  Au détour de Brocéliande  --

avec  : Les brumes d'Avallach - de Marah Woolf





en photos : 




Alors, et vous, vous participez au Pumpkin Autumn Challenge ? 




mercredi 5 septembre 2018

Tu seras une femme, ma fille




Auteur : Nathalie Rykiel

Editeur : Le Livre de Poche
Collection : Littérature
Romans autobiographique - Récit de femme - Mémoire - Relations mère-fille - Famille - Enfance -  Ambitions - Mode - 
Pages : 168
Parution : 7 Novembre 2012












Synopsis : 

J'aimerais tant que tout soit possible. Être fille et ne pas faire souffrir ma mère, être mère et protéger mes filles, être femme et chérir la petite Nathalie en moi, être sage et demeurer folle, [...] gouverner sans être solitaire, être publique et cependant comprise, me savoir futile et toutefois utile. Être libre, et attachée à toi. N. R.


Etre fille de.... Pas évident !! Surtout lorsqu'on est la fille de Sonia Rykiel, grande couturière et designer réputée partout dans le monde, grande figure de la mode parisienne.

Difficile donc de se faire un nom et surtout une place lorsque l'on est la fille de Sonia Rykiel. Nathalie Rykiel nous raconte ses souvenirs, qu'ils relatent son enfance, adolescence, mais aussi ses moments de femme. Des moments importants qui ont marqué sa vie, des moments qui lui ont permis de trouver son identité.

Des moments doux, des moments forts, amusants, ou tristes, on parcourt les tranches de vie de cette femme qui a réussi à se construire un nom et une personnalité. Des moments intimes montrant l'amour pour ses filles.

Fille de sa mère, et mère de ses trois filles...

J'ai trouvé cette lecture très intéressante, et j'ai aimé en apprendre plus sur sa vie liée à celle de Sonia Rykiel. 

Cette femme a réussi à se construire et une personnalité et un nom, cela en sachant toutes les difficultés possibles du fait de la grande renommée de sa mère et son omniprésence dans sa vie. 

Elle se révèle être une femme forte au sein d'une tribu très féminine.

J'ai aimé suivre, grâce à de courts chapitres, toutes les tranches de vie qui l'ont faites grandir. A travers des textes courts, elle nous relate toutes les étapes de sa vie qu'elle a franchi pour arriver à la femme actuelle qu'elle est. 

Des tranches de vie parfois difficiles, qu'il a fallu surmonter. 

La plume est belle, le style agréable. La lecture de ces 160 et quelques pages et totalement fluide et on a toujours envie d'en savoir plus.

Un recueil de souvenirs très intéressant, 
des partages de vie émouvants de mères en filles. 



8/26





Lecture comptant pour mon challenge de l'été