dimanche 19 novembre 2017

In My MailBox #16




In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren
et les regroupements pour la blogosphère francophone se font ici :
 
 
 
Ce rendez-vous permet de partager les nouveautés de notre bibliothèque :
livres reçus dans notre boîte aux lettres, livres achetés ou empruntés
et pour ma part,
je rajoute également les livres trouvés dans les boîtes à livres
car ma région s'est mise à ce concept pour ma plus grande joie.



 
 
 
 
Cette semaine,
 pas d'achats ni de trouvailles dans les boîtes à livres
 mais 4 magnifiques SP :


 
 
 
  • Petit Ogre veut un chien - Agnès de Lestrade et Fabienne Cinquin (Editions La Poule qui pond)
  • Isadora et le rêve Africain - Conte musical Sol en Si - Narrateur : François Morel - Illustrations : Alexandre Gimbel (Editions La Poule qui pond)
  • Noël sur la 5ème avenue - Sarah Morgan (Editions Harlequin)
  • Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi - Juliette Bonte (Editions Harlequin)
 
 
 
 
 
 
Noël sur la 5ème avenue
et Mon ex, sa copine, mon faux mec et moi
seront parfaits pour mon ColdWinterChallenge
 (1ère fois que je vais y participer d'ailleurs, mais je vous en reparlerai
au moment voulu une fois que j'aurai établi ma pile à lire pour ce challenge) 
 
 
 
Et vous quoi de neuf dans votre PAL ?? 
 
 
 
 
 
 

mardi 14 novembre 2017

Le contrat - Tome 1




Auteur : Tara Jones

Editeur : Hugo Roman / Fyctia
Collection : New Romance
Romans - Romance - New Adult - Erotique - Contrat - Mariage arrangé - Argent - Famille -
Pages : 207
Parution : 18 juillet 2016











Synopsis :


Un contrat qui va tout changer...

Après la faillite de son père, Angeline supplie son principal créancier, Lancaster, d'éponger ses dettes. Il lui propose alors un arrangement d'un genre particulier : un contrat de mariage aux clauses multiples et variées... Angeline accepte d'épouser cet homme qu'elle n'a jamais vu. Mais elle n'avait pas prévu qu'il soit aussi attirant...

Luttant contre sa culpabilité et ses peurs, elle ne peut s’empêcher de se poser une question : pourquoi lui a t-il proposé de l'épouser ?

 
Angeline Beaumont était une privilégiée, et elle s'en rend compte désormais. Elle pouvait dépenser en quelques heures ce que beaucoup peinent à gagner en un mois de travail. Jamais elle n'aurait imaginé que ceci pourrait un jour s'arrêter... et pourtant, tout s'est écroulé le jour où les créanciers, les huissiers, le fisc... ont tout pris.
 
Elle ne s'était pas aperçu que depuis plusieurs mois son père allait mal. Si elle n'avait pas été aussi insouciante et aveugle... peut-être aurait elle pu limiter les dégâts et le décharger un peu de ses tracas.
 
Elle s'en rend compte aujourd'hui. Maintenant qu'elle n'a plus rien. Et quand, enfin, son père a expliqué à Angeline sa situation financière, elle a tout de suite pensé qu'en allant plaider sa cause et demander un délai supplémentaire de paiement, tout pourrait s'arranger. Angeline est donc aller voir l'un des plus importants créanciers de son père, et à demander à voir le PDG. Bien entendu, elle n'obtint pas de RDV...mais tous les jours elle revenait. Elle expliqua sa situation à une secrétaire.
 
Les semaines passèrent, et tous les jours Angeline venait demander un RDV. Jusqu'au jour où la fameuse secrétaire à qui elle avait parlé, lui remis une enveloppe.
 
A l'intérieur, se trouvait un contrat. Un contrat hors du commun.
 
Si elle le veux, Angeline peut désormais tout changer. Il lui d'apposer sa signature au bas de ce contrat, un contrat de mariage, et de devenir l'épouse de Geoffrey Lancaster qui n'est autre que le plus grand créancier de son père et richissime homme d'affaires.
 
Angeline trouve cela bien entendu dégradant. Dans les faits, elle le sait, il n'y a pas d'autres mots que celui de "prostituée" pour qualifier la circonstance. Car reconnaissons-le, si elle signe elle devient l'épouse de cet homme et devra lui être dévouée et tout ça en échange d'argent. Mais est-elle vraiment prête à vendre son corps et à sacrifier sa liberté pour préserver son train de vie ?
Depuis sa naissance, elle n'a fait que recevoir de la part de son père qui l'a toujours surprotégée. Désormais c'est à son tour de donner pour sauver la situation de celui qui l'a chérie !!
 
Elle est prête à signer le contrat. Et quel contrat !!! Multiples clauses qu'elle devra respecter ! Elle sait que désormais elle appartiendra à cet homme, Geoffrey...de Peyrac...d'Angélique Marquise des Anges...comme s'en amuse à le dire les amies d'Angeline. Oui, parce qu'en fait Angeline est une grande romantique et adore, entre autre, Angélique Marquise des Anges. 
 
Mais ce n'est pas Geoffrey de Peyrac qu'elle devra épouser mais bel et bien Geoffrey Lancaster. En signant le contrat, elle ne sait même pas qui elle va épouser car elle ne l'a jamais rencontré.
 
La grande question que se pose Angeline c'est, pourquoi Geoffrey Lancaster a proposé ce mariage et ce contrat en contrepartie d'une somme d'argent ?
 
Une lecture addictive !

J'ai englouti cette lecture à une vitesse grand V. Une fois plongée dans les premières lignes de ce roman, je n'ai plus voulu le quitter avec l'envie de connaître la suite.
 
J'avais acheté ce roman, il y a un petit moment maintenant, dans un magazine sans trop avoir d'avis sur ce livre. Je n'avais pas entamé sa lecture auparavant, mais maintenant que j'ai lu ce Tome 1, j'ai très envie de découvrir la suite !
 
On devine pourtant très rapidement la suite des évènements. Mais le plus du roman, ce sont les personnages.
 
Des personnages auxquels ont s'attache de suite. On aime le personnage d'Angeline et ses opposés. Oui, elle signe un contrat totalement ahurissant, un contrat de mariage contre une somme d'argent et à l'opposé cette jeune femme est très clichés romantiques à l'instar d'Angélique Marquise des Anges et du beau Geoffrey de Peyrac. On aime son côté de femme forte qui cherche à surmonter ce qui lui tombe sur la tête et sa détermination. On aime son dévouement pour son père, un homme qui a toujours voulu la chérir pour qu'elle ne manque de rien. On aime et on comprend ce qu'elle veut faire désormais en retour pour son père. On aime également sa fragilité, car même si elle veut jouer les femmes fortes...surtout devant le beau Geoffrey Lancaster... au fond d'elle, elle est très fragile. Et pour finir sur ce personnage d'Angeline, on aime son humour !
 
Humour également chez ce bellâtre Geoffrey Lancaster. C'est ce qui fait le gros plus de ce duo ! Angeline et Geoffrey sont aussi têtus l'un que l'autre alors ça promet de très belles réparties dans le scénario et ça ne manque pas de piquants !! Cela se transforme en des situations plus que cocasses. Une lecture pleine d'humour.
 
Humour également au rendez-vous avec pas mal de clichés que l'auteure intègre aux personnages ou aux situations.
 
L'histoire, vous l'aurez compris, mêle plusieurs émotions avec de l'humour, de l'amour, du lien familial, mais aussi du lien amical car les amies d'Angeline sont là pour l'épauler. Côté amis, ceux de Geoffrey apportent beaucoup d'humour car ils n'en loupent pas une ceux-là pour mettre Geoffrey dans des situations assez risibles, ils en rajoutent des couches aussi lorsque quelques évènements dérapent auprès d'Angeline !! C'est drôle !!!
 
L'auteure mesure également parfaitement les moments de tensions entre Angeline et Geoffrey ce qui nous donne des moments lectures très croustillants.
 
Les clauses du contrat sont également là pour apporter des instants de frictions entre nos deux personnages. Et oui, pas le droit de coucher ensemble avant la prononciation du mariage mais pas le droit non plus de coucher avec quelqu'un d'autre....
 
Ce qui est sympa et intéressant également dans cette lecture, c'est que les personnages d'Angeline et Geoffrey vont apprendre à se connaître, et notamment à découvrir le bon et le mauvais de l'un et l'autre. Donc bien entendu, apprendre à se connaître va amener également à se détester car les frictions sont courantes entre eux notamment à cause de certaines clauses du contrat.
 
Le style est simple et agréable à lire. On a très peu de chapitres où Geoffrey est le narrateur donc on en sait peu sur ce qu'il pense.

Pour conclure, je dois bien avouer que je ne pensais pas aimer autant cette lecture. J'ai hâte désormais de poursuivre l'aventure avec le Tome 2.
Beaucoup d'humour et de situations cocasses
qui rendent la lecture très plaisante et addictive !!




 

 14/26
 
 
 
 

dimanche 12 novembre 2017

In My MailBox #15




In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren
et les regroupements pour la blogosphère francophone se font ici :
Ce rendez-vous permet de partager les nouveautés de notre bibliothèque :
livres reçus dans notre boîte aux lettres, livres achetés ou empruntés
et pour ma part,
je rajoute également les livres trouvés dans les boîtes à livres
car ma région s'est mise à ce concept pour ma plus grande joie.






Cette semaine, ma pile à lire s'est allongée de 4 titres supplémentaires
avec 2 romans achetés et 2 SP reçus.





  • Corps coupable - de Laura Lippman (Editions France Loisirs)
  • Marie d'en haut - d'Agnès Ledig (Editions France Loisirs)
  • Ne t'attache pas - de Morgane Bicail (Editions Michel Lafon)
  • Hate to love - de Penelope Douglas (Editions Harlequin)








Et vous quoi de neuf dans votre pile à lire ??
 
BON DIMANCHE


mardi 7 novembre 2017

Si tu me le demandais





Auteur : Emily Blaine

Editeur : Harlequin
Collection : &H
Romans - Romance - Amour - Deuil - Douleur - Perte - Reconstruction - Famille
Pages : 378
Parution : 4 octobre 2017
Merci aux Editions Harlequin pour cette lecture









 

Synopsis :

Elle est sa deuxième chance d’être heureuxEn un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme  et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie  ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin  : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble. 




 
 
 

Cooper est un jeune papa d'une adolescente de 14 ans, Cécilia. Pas évident pour lui, qui n'a pas encore 40 ans, d'élever seul sa fille. Cooper est veuf depuis 8 ans.
 
Architecte de métier, il a perdu sa jeune épouse lorsque leur fille n'était qu'une enfant de 5 ans.  Depuis, Cooper vit au confins de son chagrin. Il n'a jamais réussi à s'extérioriser, il se renferme sur ses états d'âme. Partout où il vit, se trouve le fantôme de Laura, sa femme décédée. Il reste englué dans ses souvenirs. Et dans sa tête, ses pensées, tout est rempli de sa défunte femme. Tout n'y est que souvenirs, les lieux où il passe, les objets qu'il voit, tout lui rappelle les moments passés avec Laura. Des souvenirs qu'il n'arrive pas à partager avec sa fille. Il y a tellement de douleur en lui, qu'extérioriser le moindre souvenir lui est très difficile.
Il aimerait pourtant partager avec sa fille les merveilleux moments passés avec Laura, mais rien n'y fait... au moment de parler il y a blocage.
Cécilia, sa fille, lui en veut terriblement de ne pas évoquer les souvenirs des moments passés avec sa mère. Très jeune enfant lorsque Laura est morte, Cécilia n'a pas de souvenirs propres. Elle a un réel besoin de connaître la vie de sa mère et souffre de ne pas pouvoir se construire de souvenirs d'elle. Cooper, lui, n'a pas idée que sa fille souffre autant et qu'il n'est pas le seul à souffrir de cette perte...
 
Il y a donc quelques tensions entre le père et sa fille....
 
Un jour, une rencontre fortuite va venir bousculer sa vie. Il fait la connaissance de Julianne. Une rencontre qui le bouleverse et qui lui redonne un nouveau souffle. Ce n'était pas seulement une attraction physique envers cette femme, Julianne. Il y a avait aussi son sourire, sa façon de lui parler, son humour, son regard pétillant mais qui, pourtant, laisse paraître parfois une ombre de tristesse....qu'il connaît bien.
Cooper n'en revient pas lui-même mais lors de cette rencontre il va se laisser aller à une séduction totalement nouvelle. Jamais il n'aurait pensé pouvoir éprouver à nouveau un tel sentiment pour quelqu'un d'autre que sa femme Laura.
 
Puis le plus grand des hasards, à nouveau, mettra Julianne sur la route de Cooper. En sa présence, une légèreté inédite apparaissait sur Cooper. Alors, son passé, son histoire avec Laura, s'effaçait lorsqu'il était en sa présence. Qu'elle ne connaisse rien de son passé facilitait leur relation, c'est que pense Cooper. Il n'a pas envie de le lui dire car il a peur qu'ensuite elle s'apitoie sur son sort. Etre avec elle faisait du bien à Cooper, lui faisait oublier le reste, réveillait l'ancien Cooper, plus téméraire et plus confiant auprès de cette femme qui pouvait être très enthousiaste comme elle pouvait paraître fragile...
 
Cooper va donc devoir choisir entre les fantômes du passé ou bien laissé le hasard lui donner un petit coup de pouce pour une seconde chance.... mais il est bien difficile pour ce jeune homme d'extérioriser tous les souvenirs ancrés en lui.... il pourrait même perdre sa fille qui lui en veut terriblement de ne pas vouloir partager avec elle son passé....

Une valeur sûre avec Emily Blaine !!

Encore une fois, une lecture des plus agréables avec ce roman d'Emily Blaine et je dois dire que je n'ai jamais été déçue avec cette auteure !
 
Une très belle histoire, tendre et émouvante et qui pourrait tout à fait être réelle, et c'est ce que j'aime avec cette auteure. Une histoire pleine d'émotions puisqu'elle touche le deuil.
 
L'auteure aborde donc un sujet sensible sans pour autant avoir écrit une histoire larmoyante. Bien entendu, on a au cours de notre lecture quelques pincements au cœur... Il est forcé lorsque l'on aborde un tel sujet que le chagrin, la mélancolie, le souvenir prennent part des personnages et forcément au lecteur également. Mais l'auteure sait parfaitement distiller les moments émotifs et les moments de joie.
 
On s'attache forcément aux personnages, pour ma part je me suis beaucoup attachée au personnage de Cooper ce jeune père de famille qui perd son épouse et qui reste ancré dans ses souvenirs sans pouvoir s'extérioriser. Et puis, je me suis prise d'attache également pour Cécilia, sa fille, qui a perdu une mère très tôt, trop tôt pour pouvoir se souvenir d'elle. On est rempli d'émotions face à cette adolescente qui cherche désespérément auprès de son père le passé d'une mère dont elle ne peut se souvenir. Ce duo père/fille est vraiment touchant !!!
 
L'histoire reste magnifique entre ces moments touchants, et cette rencontre faite par le hasard qui pourrait venir déclencher un nouveau souffle au plus profond du personnage de Cooper. Une rencontre pleine de douceur qui progressera lentement, très lentement, en dent de scie parfois puisque nos personnages traversent des moments douloureux et qui se posent beaucoup de questions sur le fait de savoir s'ils ont oui ou non droit à nouveau au bonheur.
 
Un roman qui aborde donc différents thèmes, différentes émotions et on en ressort touché et conquis.
 
A noter également que j'ai beaucoup aimé la construction, le style du roman. L'auteure nous raconte l'histoire du point de vue du personnage de Cooper et il est rare d'avoir des romans où les pensées et narrations sont masculines. Et je trouve que cela rend le roman encore plus touchant.


Une magnifique histoire pleine d'émotions, d'espoir, et d'amour !!!


lundi 6 novembre 2017

C'est lundi, que lisez-vous ? #79





Rendez-vous initié par Mallou et repris par Galléane.


On répond à trois questions.
 

  1. Qu'ai-je lu la semaine dernière ?
  2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
  3. Que vais-je lire ensuite ?
 
 
  • Si tu me le demandais - d'Emily Blaine
 
 
Elle est sa deuxième chance d’être heureux
En un regard, un sourire et quelques phrases échangées, Julianne a bouleversé la vie de Cooper. Le temps de leur conversation fortuite sur la terrasse d’un hôtel, elle est parvenue à apaiser les plaies de son âme et, pour la première fois depuis huit ans, Cooper n’a plus senti le poids de son chagrin. Car, depuis qu’il a perdu sa femme, il se débat chaque jour avec la douleur de l’absence du grand amour de sa vie ; une lutte qu’il mène pour leur fille, Cecilia, désormais adolescente. Mais, lorsqu’il recroise par hasard Julianne, Cooper comprend qu’il doit prendre en main son destin : s’il veut une deuxième chance d’être heureux, il va devoir conquérir cette femme qui le trouble.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  • Juste quelqu'un de bien - d'Angéla Morelli
Un coup de coeur 
 
 
 
À trente-quatre ans, Bérénice n’a plus aucune certitude. Tout ce qu’elle croyait savoir sur la vie a pris l’eau, elle multiplie les amants, mais ne tombe jamais amoureuse et, cerise sur le gâteau, voilà qu’elle n’arrive plus à écrire une ligne, alors que l’écriture est sa raison d’être. Heureusement, elle peut compter sur les trois femmes de sa vie : sa mère et sa grand-mère, avec qui elle partage une jolie maison cachée au cœur de Paris, et Juliette, son amie d’enfance.

Mais ça ne suffit plus.

Bérénice n’a donc plus le choix. Elle doit enfin affronter les questions qu’elle a toujours refusé de se poser et accepter de faire une place… aux hommes de sa vie. En commençant par son père, dont elle ne sait rien, et par Aurélien, un homme surgi du passé, qu’elle vient de croiser et qui ne l’a pas reconnue

 
 
 
 
 
  • Vingt-quatre heures de la vie d'une femme - de Stefan Sweig
 
 
Scandale dans une pension de famille « comme il faut », sur la Côte d'Azur du début du siècle : Mme Henriette, la femme d'un des clients, s'est enfuie avec un jeune homme qui pourtant n'avait passé là qu'une journée... Seul le narrateur tente de comprendre cette « créature sans moralité », avec l'aide inattendue d'une vieille dame anglaise très distinguée, qui lui expliquera quels feux mal éteints cette aventure a ranimés chez la fugitive. Ce récit d'une passion foudroyante, bref et aigu comme les affectionnait l'auteur d'Amok et du Joueur d'échecs, est une de ses plus incontestables réussites.
 
  

 
 
 
  • Le bonheur n'a pas de rides - d'Anne-Gaëlle Huon
 
Paulette a 85 ans, un caractère bien trempé, et pas toute sa tête. Enfin, à ce qu’elle prétend. Lorsqu’elle se retrouve bien malgré elle la nouvelle pensionnaire de l’Auberge de Monsieur Yvon, elle n’a qu’une obsession : en partir ! Mais c’est sans compter sur l’étrange fascination que les autres habitants et leurs secrets vont bientôt exercer sur elle. Que contiennent ces lettres mystérieuses trouvées dans la chambre de Monsieur Georges ? Qui est l’auteur de ce carnet abandonné dans la bibliothèque ? Une chose est certaine : Paulette est loin d’imaginer que ces rencontres vont changer sa vie et peut-être, enfin, lui donner un sens. Des morceaux de vie qui enchantent, des chagrins, des joies, des confidences. Un roman tendre et lumineux qui nous parle d’amour et d’amitié à l’heure où on ne s’y attend plus. Un roman qui fait aimer la vie. « Un livre qui nous émerveille autant qu’il nous captive, avec humour et délicatesse, nous donnant à voir la fragilité des êtres humains tout autant que leur soif de bonheur. Un pied-de-nez à la morosité qui vous parle au cœur.






 
 
 A piocher dans la PAL !!!!!!!!!!!!!





BONNE SEMAINE !!!!







 

mercredi 25 octobre 2017

L'énigme de Cold Spring



Auteur : Carla Neggers
Traducteur : Danièle Laruelle
 
Titre original : Kiss the moon
 
Editeur : Harlequin
Collection : Romantic Suspense
Romans - Romance - Suspense - Enquête - Disparition - Hiver - Région du New-Hampshire
Pages : 432
Parution : 1er octobre 2017
Merci aux Editions Harlequin pour cette lecture







Synopsis :
 
Il était l'héritier d'une grande dynastie, elle une aventurière aussi belle qu'intrépide. Un soir, Colt Sinclair et Frannie Beaudine se sont enfuis à bord d'un avion qui s'est écrasé, dit-on, près de Cold Spring, dans le New Hampshire. Mais jamais personne n'a retrouvé l'appareil, et le sort des amants maudits est demeuré un mystère... Des années plus tard, Pénélope Chestnut tombe par hasard sur la carcasse de l'avion au milieu des bois. La nouvelle est relayée par les médias et, très vite, tout s'accélère... Un détective surgit en effet avec pour mission de vérifier les affirmations de la jeune femme. Puis c'est le neveu du disparu, Wyatt, qui arrive à son tour, bien décidé à apporter des réponses aux questions qui obsèdent toujours sa famille. L'affaire prend cependant une tournure inquiétante lorsque Pénélope reçoit des messages menaçants qui lui déconseillent de retourner sur les lieux du drame. Mais il est déjà trop tard... Bientôt, la vérité éclate au grand jour. Une vérité aux conséquences si dramatiques que Pénélope regrettera vite d'avoir fait la lumière sur l'énigme de Cold Spring...


Dans la petite ville de Cold Spring, nichée dans le New Hampshire en Nouvelle-Angleterre, Penelope Chestnut vient à nouveau de se perdre dans les bois enneigés. Cette région est bordée au Nord par le Québec, et le printemps n'est pas encore arrivé si bien que la neige est encore bien présente. Penelope avait une fois de plus, et comme souvent en ce moment, la tête ailleurs.
Partie en balade seule, comme souvent elle le fait, elle s'est pris à rêvasser et ne s'est pas aperçue qu'elle avait quitté son chemin. Et dans son égarement, elle vient de découvrir l'épave d'un petit avion... Elle n'en croit pas ses yeux !! Après avoir retenu son souffle, elle examine bien le fuselage du Piper Cub J3 qui se trouve sous ses yeux dans le contre-bas des montagnes... l'avion de Colt Sinclair et Frannie Beaudine qui avait disparu dans le ciel du New Hampshire d'une façon inexpliquée.
Elle ne s'attendait pas du tout à découvrir cet appareil ici ! Depuis 45 ans, jamais l'avion n'avait été retrouvé dans cette immense région de forêt. La disparition de l'avion du couple mythique était devenue une légende, et les théories allaient bon train : qu'ils avaient poursuivi leur vol jusqu'au Canada, qu'ils avaient simulé leur accident aérien, etc.
 
En effet, 45 ans auparavant, Frannie Beaudine, pilote d'avion, et le très richissime et beau jeune homme, Colt Sinclair avaient décollé de New York et avaient disparu. La riche famille Sinclair avait mis beaucoup d'équipes en place pour retrouver le riche héritier. Sa disparition avait laissé beaucoup d'émoi dans la famille, notamment pour le petit frère de Colt alors âgé de 10 ans.
 
Penelope est également pilote, elle fait la liaison entre plusieurs villes du New Hampshire difficiles d'accès en hiver à cause de la neige et des lacs qui sont impraticables car gelés.
 
Lorsqu'enfin elle retrouve son chemin, arrivée à Cold Spring, elle fait part de sa trouvaille.

Alors, la petite ville de Cold Spring est assiégée par une foule de journalistes au vu de la réputation très célèbre de la famille Sinclair. C'est là que Penelope se dit qu'elle n'aurait pas dû en parler (elle voit par-là un secret à garder pour ne pas troubler le quotidien de deux habitants de Cold Spring, mais je n'en dirai pas plus à ce sujet)...si bien qu'elle se rétracte et passe pour folle auprès des journalistes.

Mais la famille Sinclair tient à éclaircir cette affaire. Le frère de Colt Sinclair, qui n'avait que 10 ans à la disparition de Colt, engage un détective privé qu'il envoie à Cold Spring pour vérifier les dires de Penelope. Et puis, le neveu de Colt Sinclair, Wyatt, tient à se rendre lui-même dans le New-Hampshire. Depuis fort longtemps maintenant, cette disparition a marqué sa famille et surtout son père qui n'a jamais bien vécu la disparition de son frère lorsqu'il était enfant, et il tient lui aussi à comprendre ce qui s'est passé et voir de ses propres yeux cette femme, Penelope, si elle ment ou pas.

Arrivé sur place, Wyatt est très vite attiré par Penelope. Il trouve cette femme incroyable. Elle pilote un avion, elle tient tête à qui bon lui semble, elle conduit un gros 4x4, vit recluse dans un chalet ayant appartenu à son grand-père, seule dans les bois. Bref, lui qui a vécu de grandes aventures à l'étranger, il trouve que Penelope lui ressemble d'une certaine manière. Et en même temps, il la trouve vraiment charmante.

Wyatt trouve également cette région enneigée magnifique. C'est grâce un peu aussi à Penelope qui l'embarque avec elle pour la récolte de la sève d'érable, ou bien qui lui fait découvrir la fabrication du sirop d'érable, ce que provoque les effluves lors de la fabrication du sirop, etc. En somme, Wyatt est autant charmé par la femme que par la beauté de la nature. Jamais il n'était venu dans cette région où pourtant sa famille a des terres. Mais voilà, à la disparition de son oncle, son grand-père a interdit à chacun des membres de la famille Sinclair de revenir dans la région des lacs du New Hampshire !! Le chagrin l'avait rendu acariâtre et il avait imposé sa loi.

Attiré par cette femme, Wyatt veut également comprendre pourquoi elle s'est rétractée face aux journalistes... mais elle ne démord pas, Pénélope nie le fait qu'elle est vu le fuselage de l'avion. Wyatt va essayer de comprendre pourquoi elle ment mais c'est sans l'intervention du détective envoyé par son propre père... Un détective qui ne fait pas de cadeaux à Pénélope et qui utilise de drôles de moyens ! Et puis, très vite, on envoie des menaces à Pénélope. Des menaces comme quoi elle ne doit rien révéler de ce qu'elle a vu, sinon il pourrait lui arriver quelque chose...

Avec tout ça, Penelope, très sûre d'elle habituellement et n'ayant peur de rien, commence un peu à perdre pieds et se demande si elle n'a pas fait une erreur... Elle se rend compte qu'elle est désormais en danger.



Du plaisir à lire ce romantic suspense !!

Je ne pensais pas autant apprécier cette lecture ! Une lecture qui m'a littéralement transportée dans ces régions des lacs du New Hampshire, une région magnifiquement décrite par l'auteure ! Et c'est le gros plus de ce roman.
 
L'histoire est très plaisante à lire avec une intrigue bien ficelée. On se doute de certaines choses bien sûr, mais c'est sans compter des rebondissements qui tomberont sur la fin de la lecture. Rebondissements auxquels je ne me suis pas attendue. On a une sorte de prologue, qui remonte à 45 ans auparavant, pour nous expliquer la fuite du couple Frannie Beaudine et Colt Sinclair. Sans pour autant savoir quoi que ce soit de leur disparition, on a juste les quelques heures avant leur décollage. Puis on passe à l'époque actuelle, à Cold Spring, on l'on découvre un village enneigé des plus merveilleux.
 
L'énigme de la disparition est donc présente et plusieurs intrigues en découlent. On rencontre également les différents habitants de Cold Spring. Et là, déjà, un bon point. Des personnages très attachants, notamment le personnage de Penelope. Elle a un sacré caractère et on s'en amuse. Elle tient tête à qui elle veut, souvent à son père, et c'est parfois comique. Ce petit bout de femme est déterminé, n'a peur de rien, enfin jusqu'à tant que les menaces qu'elle reçoit soit provocantes...
 
On est franchement pris dans le dénouement de cette histoire, on veut savoir ce qui s'est passé avec cette avion qui s'est craché dans cette immense forêt. Et puis le côté romance est donc présent, avec bien entendu l'arrivée de Wyatt Sinclair, le beau gosse, héritier d'une grande famille mais qui a su rester très simple, attiré plutôt par les grands espaces que par l'argent. Il est tout de suite attiré par Pénélope. Pas seulement par sa beauté mais aussi par son caractère bien trempé.
 
J'ai aimé retrouvé dans ce livre également, une histoire de famille sur plusieurs générations. Comment la perte d'un membre de cette famille a pu anéantir les autres membres et ce, sur plusieurs générations car cette disparition est devenue l'énigme familiale passée de génération en génération.
 
Enigme bien ficelée, on s'en rend compte arrivé à la fin de la lecture.
 
Et je terminerai par le gros plus de ce roman... La magnifique description des lieux !! L'auteure ne lésine pas sur les détails pour nous retranscrire ces lieux magnifiques, voir ensorcelants... cette petite ville de Cold Spring, son minuscule aéroport qui permet de relier quelques villes lorsque la période de grand froid ne permet plus d'emprunter les rivières ou lacs gelés, voir les routes. La description de la neige encore bien présente, le bruit des pas dans cette neige... On voit tout à travers les mots de l'auteure. On approche du printemps, l'auteure nous détaille la lente fonte des neiges qui permettra aux rivières de couler après être restées tout l'hiver bloquer par les glaces. Et puis, la fabrication du sirop d'érable est merveilleusement décrite.... depuis la récolte, où Pénélope s'enfonce dans la neige pour aller voir ses installations pour récolter la sève, jusqu'à la fabrication du sirop dans un vieux récipient, après avoir été couper du bois.... Bref, ça regorge de détails qui vous transporte totalement dans ces lieux. On a juste envie d'avoir un bon chocolat chaud entre ses mains, avec une petite crêpe au sirop d'érable, et de lire ce roman sous un plaid !!! Une lecture parfaite pour l'hiver !!!

 
Une lecture à laquelle j'ai trouvé de très bons points positifs. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteure qui nous fait partager pleinement les magnifiques décors des lieux de l'histoire. Ajoutons à cela une énigme très bien ficelée et très plaisante à lire ainsi que des personnages chaleureux... Donc une lecture qui m'a plu à 100%.



 




lundi 23 octobre 2017

Les aventures de Lou Loup le casse-cou




Auteur : Madeleine DENY
Illustrateur : Marie PARUIT
 
Editions : Tourbillon
Collection : Histoire
Albums jeunesse - Dès 3/4 ans - Apprentissage des jours de la semaine - Loup - Aventure
Pages : 16
Parution : Mars 2013







Une histoire amusante et un pantin
pour apprendre les jours de la semaine.






Lou-Loup est un adorable petit loup. Il ne se met jamais en colère, est gentil avec sa sœur, etc, mais par contre c’est un véritable casse-cou.

Le lundi

Casse-cou comme il est, et n’ayant peur de rien, il a voulu grimper tout en haut d’un sapin et pour cela il lui a fallu construire une échelle… et y laisser quelques éléments de sa tenue du jour car Lou-Loup est plein d’imagination et n’hésite pas à utiliser des éléments de ses vêtements pour se construire une échelle et laisser aussi son T-shirt en haut du sapin en guise de drapeau…
Aïe, Ouïe… voilà qu’il dégringole du haut de l’arbre…. Et sa tenue est toute déchirée.


Le mardi, le mercredi, le jeudi, le vendredi, le samedi

Lou-loup va trouver encore d’autres activités et jeux, des plus drôles aux plus salissants ! Hop, il court, saute, il s’amuse comme un fou et n’a peur de rien ce casse-cou. Tantôt aller à la pêche, tantôt poursuivre les animaux de la forêt, ou encore se déguiser en petit chaperon rouge…Chaque jour, un nouveau jeu inventé.
Mais chaque jour de la semaine, les vêtements de Lou-Loup vont être déchirés, tachés, remplis d’épines.
Et le dimanche alors, qu’est- ce qu’il fait Lou-Loup le casse-cou ?
Va-t-il encore déchirer ces vêtements en inventant des jeux délirants ?





 
Quelle bonne idée ce livre pantin !!!
 
Merveilleuse construction avec cet album amusant et ludique pour permettre à l’enfant d’apprendre les jours de la semaine.
 
On découvre dès la 1ère page l’énumération des jours de la semaine, avec pour chaque jour, un nouveau jeu inventé par Lou-Loup mais aussi une nouvelle bêtise et surtout des vêtements abîmés.
 
La construction du texte est très bien faite et l’histoire se suit au fil des jours. On ne s’arrête pas à une histoire pour le lundi puis  une autre une autre histoire le mardi et ainsi de suite. Non, les bêtises faites par Lou-Loup vont avoir une influence pour la suite de l’histoire et la fin.
On a une histoire amusante et ludique comme je l’ai dis, et le texte est conséquent par rapport à d'autres albums. C’est très agréable.
 
Un album bien construit avec pour chaque jour la même construction : une double-page pour une journée, un texte sur la page de gauche avec quelques illustrations imbriquées et une page pleine illustrée sur la page de droite qui mettra en scène le corps de Lou-Loup.
 
Le must de cet album ? Il vient justement de cette page de droite et du corps de Lou-Loup. Avant de découvrir cette histoire, il faut au préalable mettre en place un pantin qui se cache à la fin de l’album. 3 éléments qui se déploient : la tête et les jambes de Lou-Loup. Ces éléments vont rester en place tout au long de l’histoire, et lorsque l’on changera de page au fil de la lecture, il n’y aura donc que les vêtements de Lou-Loup qui vont changer suite à ses bêtises !!
 
Formidable cette idée !!!
Je trouve que ça donne vie au personnage, c’est extra et ça plaît beaucoup.
 
Les illustrations sont très jolies, très riches avec beaucoup de détails à observer, une coloration vive. J’aime beaucoup !!
 
J’ai adoré cet album, ludique pour apprendre les jours de la semaine, amusant avec toutes les bêtises de ce loup casse-cou, et très original avec ce pantin qui vient donner vie au personnage. Différentes façons d'utiliser cet album : à lire pour les plus petits, les plus grands s'amuseront à le lire, on peut jouer également sur les jours de la semaine et ne lire l'histoire que par étape (la partie concernant le lundi lue à l'enfant le lundi, et etc pour les jours suivants à ne lire qu'au jour dit dans l'album). Bref, une diversité dans la lecture. Coup de cœur.

 Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Mai 2013



 

mercredi 18 octobre 2017

Hell



Auteur : Lolita Pille

Editeur : Le Livre de Poche
Collection : Littérature & Documents
Romans - Roman contemporain - Jeunesse dorée - Drogue - Sexe - Alcool - Amour - Luxe -
Pages : 155
Parution : 7 janvier 2004











Synopsis :

Je suis une pétasse. Je suis un pur produit de la Thin
Pink génération, mon credo : sois belle et consomme.
Hell a dix-huit ans, vit à Paris Ouest, se défonce à la coke, est griffée de la tête aux pieds, ne fréquente que des filles et des fils de, dépense chaque semaine l'équivalent de votre revenu mensuel, fait l'amour comme vous faites vos courses. Sans oublier l'essentiel : elle vous méprise profondément... Jusqu'au soir où elle tombe amoureuse d'Andréa, son double masculin, séducteur comme elle, et comme elle désabusé. Ensemble, coupés du monde, dans un corps à corps passionnel, ils s'affranchissent du malaise qu'ils partagent. Mais les démons sont toujours là, qui veillent dans la nuit blanche de ces chasseurs du plaisir. Entre romantisme et cynisme, voici les débuts d'un " adorable monstre " de dix-neuf ans
Hell, c'est son surnom. Elle n'a que 18 ans, elle est issue d'un milieu aisé dans lequel elle baigne depuis sa naissance. Elle se croît supérieure et prend plaisir à afficher ses signes de richesse. Dans la vie, elle aime claquer le fric de papa et à épuiser au fil du temps le peu de limites qu'elle se donnait. Alors à force, elle a une carte de crédit à la place du cerveau, un aspirateur à la place du nez, et rien à la place du cœur...

Elle va en boîte plus qu'elle ne va en cours, elle n'a pas de vrais amis mais par contre elle a plus de 200 numéros dans son répertoire... Sa vie d'enfant gâtée l'a amenée à faire partie de la jeunesse dorée où l'on fait la fête, on cherche l'amour, on tente de jouer avec la vie pour se faire croire qu'on la maîtrise. On roule trop vite, on prend trop de coke, on frôle l'overdose... ça fait peur aux parents ou bien il y en a qui ne sont jamais là, qui ne disent jamais rien mais qui signent un chèque à la fin du mois pour remettre de l'argent sur le compte. C'est le cas de Hell.
Alors elle s'applique à vivre une existence superficielle, matérialiste.

Etre une pétasse, elle sait le faire. Elle méprise les autres. Consommer, elle sait le faire aussi. Elle fait son shopping dans les boutiques les plus prestigieuses, elles mangent dans les brasseries les plus chics de Paris et elle passe ses nuits dans les clubs parisiens les plus branchés.

Personne n'est jamais là pour s'occuper de Hell.... elle trouve sa vie terriblement ennuyeuse. Petite, déjà, elle avait fait 10 fois le tour du monde.... Elle a déjà tout fait, alors que faire à 18 ans...

Sa vie est ennuyeuse et pleine de solitude. Mais si Hell montre un certain cynisme et fait style de tout prendre à la légère, même sa vie ; au fond d'elle, elle cache un profond mal-être qui remonte maintenant à quelques années. Alors elle s'interdit le bonheur et pour ça elle a une réelle volonté d'autodestruction...

Un jour, elle fait face au monde dans lequel elle vit, un monde fait que d'illusions. Alcool, drogue, aventures d'un soir. Et puis elle rencontre Andrea. Son double masculin aussi déjanté qu'elle, aussi désabusé qu'elle, et qui a aussi mauvaise réputation qu'elle.

Ils vivent quelque chose de passionnel, mais il est bien difficile de faire disparaître tous les démons qui les hantent. La volonté autodestructrice est toujours présente, le refus du bonheur aussi, et le mal-être bien évidemment aussi.


Descente aux enfers...

Une lecture pour laquelle je ne saurai dire si elle m'a plu ou non.... J'ai aimé certaines choses et d'autres pas...
 
Un roman choc sur la jeunesse dorée des milieux aisées. Une jeunesse paumée, solitaire. J'ai trouvé par contre l'histoire un peu superficielle : sexe, drogue, alcool... voilà à quoi se résume la vie de l'héroïne... une vraie descente aux enfers. Dans le côté négatif de ma lecture, c'est que je n'ai pas trouvé réellement de fond à l'histoire. Tout tourne autour de cette descente aux enfers entre sexe, alcool et drogue. Point.
 
Maintenant, le côté psychologique de l'histoire est, lui, intéressant. Une héroïne dont personne ne se préoccupe, solitaire, personne de sa famille à ses côtés, une jeune fille laissée à elle-même à qui on envoie de l'argent de temps en temps... Réelle souffrance des personnages.
 
Autre point positif, une auteure âgée de 19 ans lors de la parution de ce roman et on ne peut pas nier que le talent est là. J'ai trouvé ce roman bien écrit. A savoir par contre que le style de ce roman est cru, cynique. Il peut donc choquer certains lecteurs pas habitués à ce style. Mais pour ma part, j'ai aimé le style de l'auteure.
 
Le roman est court et se lit très vite.
 
Il a été adapté au cinéma avec Sara Forestier et Nicolas Duvauchelle.
 
Malgré que cette lecture me laisse un peu sur ma faim, je ne regrette absolument pas cette lecture et je suis plutôt contente de l'avoir lu.
 
En résumé, l'argent ne fait pas le bonheur.



13/26