mardi 15 mai 2018

Qu'est-ce qui fait pleurer les crocodiles ?




Auteur : Lucie Castel

Editeur : Harlequin / HarperCollins France
Collection : &H
Romans - Romance contemporaine - Comédie romantique - Ecosse - Deuil - Art -
Pages : 378
Parution : 7 mars 2018
Merci aux Editions Harlequin pour cette lecture










Synopsis  :

Ce voyage, elle n’avait pas envie de le faire.
Cette destination, elle ne l’a pas choisie.
Cet hôtel, elle ne l’aurait jamais sélectionné.

Et pourtant, Sofia se retrouve au Royal Redstone House, majestueux manoir écossais, pour une durée indéterminée, afin de se remettre de l’événement. Si, au début, elle ne voit que la décoration trop baroque, trop ostentatoire, trop passéiste, Sofia apprend au fil des jours et des rencontres à découvrir l’hôtel d'un nouvel œil. Ce lieu a une âme mystérieuse et intrigante, tout comme les personnes qui y vivent, y travaillent... ou y rôdent. À commencer par Lachlan, un homme glacial et désagréable, dont la présence dans ce petit monde courtois et velouté laisse Sofia très perplexe...



Les premières minutes de son arrivée au Royal Redstone House, un majestueux manoir écossais transformé en Hôtel de luxe, ne se passent pas très bien pour Sofia.

En effet, à peine a t-elle poussé la porte de la chambre qu'on lui a attribuée qu'elle se trouve face à un homme entièrement nu ! En d'autres circonstances, Sofia aurait fait quelque chose de festif de cette information, mais pas dans le cas présent...

Sofia a quitté le rocher de Monaco pour l'Ecosse et elle ne savait pas du tout où elle mettait les pieds. Elle n'avait aucunement programmé ce voyage et n'en voyait pas trop l'utilité.  C'est l'un de ses  proches qui lui a concocté ce séjour.
De Sofia...on ne sait pas grand chose. Simplement qu'une jeune femme répondant au nom de Mathilde est la source de nombreux cauchemars, chaque nuit, pour Sofia...

Alors les premiers instants passés dans cet hôtel de luxe sont assez cocasses et laissent donc présager à Sofia un séjour plus mouvementé qu'elle ne l'aurait pensé. En même temps, dès le départ, Sofia avait pressenti que ce séjour au bord de l'océan dans un petit village paumé d'Ecosse était une mauvaise idée. Elle ne voulait pas quitter Monaco. Elle n'avait pas choisi de venir ici, dans ce pays, dans cet hôtel, à cette période.

Sofia ne se doute pas de ce qui l'attend car elle va se retrouver sans le vouloir au cœur d'une intrigue... En effet, ce manoir à la décoration baroque, condescendant, ostentatoire, renferme bien des secrets.

Une décoration baroque, on peut le dire. Cet hôtel détient un bon nombre d'œuvres d'art exceptionnelles et il fallait bien reconnaître qu'il était somptueux. Les plafonds sont découpés en moulures florales et culminent à une hauteur vertigineuse, les tapisseries sont inspirées par le style du début XXe siècle, il y a d'énormes lustres en cristal, etc.

Sofia est une experte en arts et occupe un poste à responsabilité dans la plus grande galerie d'art de Monaco. Elle n'a donc pas de mal à repérer les magnifiques tableaux accrochés au murs de l'hôtel.

L'hôtel marque donc son premier bon point aux yeux de Sofia en lui offrant la vision de si belles œuvres d'art.

Les premières personnes qu'elle rencontre sont des employés de l'hôtel, il y a d'abord Archibald, une trentaine d'année, puis il y a un autre homme qui a retenu son attention. Un homme un peu plus âgé qu'Archibal, grand et baraqué. Ce que Sofia trouve de remarquable chez cet homme, c'est qu'il est aussi beau que désagréable à regarder. Il a un visage structuré avec élégance, il a des yeux d'une couleur rare, une chevelure châtain foncé aux reflets auburn attachée en chignon haut. Il a ce petite charme viking sensuel.... Et pourtant cette gravure de mode a un côté glaçant, suffisant et antipathique aux yeux de Sofia. Cet homme c'est Lachlan, que Sofia surnommera très souvent le Viking ou bien encore Sa Majesté du blizzard écossais.

Ils vont avoir à se croiser plusieurs fois au cours des premiers jours du séjours, et chaque rencontre promet d'être explosive autant pour Sofia que pour Lachlan. On sent bien qu'il y a bien un courant froid entre eux mais ils vont devoir passer outre car ils vont être tous les deux pris dans la même mystérieuse intrigue que renferme l'Hôtel, accompagnés de drôles d'acolytes tel qu'Archibald ou encore Lily....


Agréable moment lecture avec cette histoire de deux crocodiles qui vont devoir s'apprivoiser...


J'avais déjà pu dans le passé lire la belle plume de Lucie Castel avec Pas si simple que j'avais beaucoup aimé. Je me suis donc laissée séduire par cette jolie couverture et ce titre original, avec un résumé intriguant car il ne nous donne qu'un petit prémices de l'histoire.
Tout m'intriguait donc, et notamment son titre. Il y a bien une histoire de crocodiles, mais je n'en dévoilerai pas un mot à ce sujet car il faut se laisser porter par les mots de Lucie Castel pour en comprendre le titre savamment choisi.
Dès les premières pages, je me suis laissée embarquer dans cette intrigue au cœur du luxueux hôtel écossais. D'ailleurs, quel plaisir de parcourir les couloirs du Royal Redstone House, caché au décours d'une porte à l'instar du personnage de Sofia qui guette tout en évitant de se faire remarquer.... j'ai bien dit éviter... car Sofia n'est pas non plus une as du camouflage si bien qu'elle se fait repérer assez souvent.
La plume de Lucie Castel, notamment pour le détail des lieux, arrive à nous faire voyager au cœur des lieux du Royal Redstone House, ce majestueux manoir, mais aussi sur les terres écossaises. L'auteure, grâce à de petits détails, arrive vraiment bien à nous faire imaginer les lieux et ça j'apprécie toujours dans une lecture. 
Vous l'aurez compris, il y a bien une intrigue à résoudre au cœur du Royal Redstone. C'est ce que va vite comprendre Sofia.
Elle qui n'avait pourtant rien demandé, ni à venir ici, ni à quitter Monaco.
J'ai beaucoup aimé l'histoire, on se laisse facilement embarquer. Une histoire en apparence simple mais qui contient énormément de sujets intéressants. C'est un joli mélange entre une comédie romantique, une intrigue à suspense, mais aussi des secrets bien cachés, des histoires de famille, des deuils à surmonter, des trahisons, des avancées à faire pour se reconstruire, etc.

On a donc en mains un savoureux mélange pour passer un excellent moment lecture.

En plus de ça, on a des personnages vraiment au top ! Pour certains mystérieux, d'autres hilarants, on s'attache à eux qu'ils soient personnages principaux ou secondaires car en fait ils ont tous leur importance dans cette histoire. On se laisse également séduire par l'héroïne, Sofia, pour qui on comprend au fur et à mesure de la lecture toute la douleur qu'il y a en elle. L'auteure nous la montre parfois forte et au caractère bien ténu, et parfois beaucoup plus fragile. Elle est également drôle.
De l'humour oui, très présent grâce à des personnages secondaires notamment avec les personnages d'Archibald et Lily. Et puis, les répliques sont également très drôles.

A noter également, dans la construction du roman, une petite particularité m'a beaucoup plu. Un chapitre particulier, dont je tairai la signification et le pourquoi de cette particularité car cela viendrai vous spoiler une partie de l'histoire, mais je tenais à signaler qu'il y a un travail soigné apporté à l'écriture et à la construction du roman et je trouve que cela apporte beaucoup à l'histoire.

Encore une fois, Lucie Castel a réussi à me séduire avec ce roman.
Une histoire drôle, intrigante mais aussi émouvante !


4 commentaires:

  1. j'avais hésité à le tester mais finalement je ne l'ai pas fait. Il faudrait peut etre

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma PAL, hâte de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je t'en souhaite alors une bonne lecture !!

      Supprimer

Merci de votre passage sur le blog !