mardi 3 novembre 2009

Meurtres en copropriété





Auteur : Deborah Crombie
Traducteur : Anne Chrichton

Titre anglais : A share in death

Editeur : Le Livre de Poche
Collection : Policier/Thriller
Polar - Série Duncan Kincaid - Enquête - Scotland Yard -  
Pages : 320
Parution : Octobre 2005







4ème de couverture : 

Quoi de plus paisible que le Yorkshire en automne ? C’est du moins ce que s’imagine le superintendant Duncan Kincaid, fraîchement promu et déjà débordé. Et donc, quand son neveu lui  propose une semaine de vacances dans une résidence en copropriété, il accepte, pensant se reposer et lire quelques bons livres.Alors qu’il vient de faire la connaissance de ceux que le hasard a réunis sous le même toit pour quelques jours, Duncan découvre le corps de Sebastian, le sous-directeur de l’établissement, flottant dans la piscine. Peu après, c’est Penny MacKenzie, une vieille demoiselle écossaise, qu’on retrouve sur le court de tennis, le crâne défoncé. Puis c’est Hannah Alcock, une scientifique, qui est victime d’une tentative de meurtre. Avec l’aide de sa jeune collaboratrice, Gemma James, le superintendant Kincaid prend alors la direction des opérations… Premier roman de Deborah Crombie, c’est aussi la première enquête du duo Kincaid-Jammes.

Le superintendant Kincaid, nouvellement promu à Scotland Yard, débordé, fatigué est bien content de profiter d’une semaine de congés offert par son neveu dans une résidence de vacances en copropriété où chacun achète une semaine de congés, voir plus. Il se rend donc dans la campagne du Yorkshire, à Followdale House, la résidence. Il y découvre un endroit charmant et participe à la soirée organisée pour prendre connaissance des autres résidents en vacances en même temps que lui. Par contre, il souhaite taire sa profession car bon nombre de questions vont lui tomber dessus. Il le regrettera amèrement plus tard car la vérité sur sa profession va éclater au grand jour et les résidents vont le prendre pour un traite.


Il rencontre donc, Cassie, la directrice de la résidence. La trentaine, silhouette élégante.Sebastian Wade, sous-directeur, 30 ans.Pénélope, dite Penny, et sa sœur, Emma MacKenzie, vieilles demoiselles écossaises. Penny a quelques soucis de mémoire. Kincaid les surnomme les sœurs Coquette (Penny) et Grognette (Emma).Hannah Alcock, scientifique, cheveux bruns et quelques fils d’argent sur les tempes. Le cours de sa vie a été perturbé par d’étranges émotions récemment.Patrick Rennie et sa femme Marta. Lui, jeune député qui monte. Couple bon chic bon genre.Les Lyle, lui, ancien militaire, à l’en croire il aurait vaincu à lui tout seul l’IRA.Les Hunsinger, des rétros hippies qui ont une boutique de Bio. Arrivés avec leurs enfants.Les Frazer, père et fille. Divorce désastreux. La fille, Angela, 15 ans se retrouve être l’enjeu de la guerre parentale mais au fond ni le père ni la mère ne la souhaite et elle le sait.

Présentations faites, notre superintendant passe sa 1ère soirée avec Hannah, magnifique soirée terminée dans les jardins du Manoir. Kincaid se réveille le lendemain à 7h pensant pouvoir profiter de la piscine avant tout le monde et ensuite aller visiter les vallées du Yorkshire mais en se dirigeant vers la piscine il entend un cri aigu. Il découvrira les 2 enfants Hunsinger blottis l’un contre l’autre à quelques pas du jacuzzi, terrifiés par ce qu'ils voient. Dans la piscine, le corps de Sebastian qui danse doucement sur l’eau...

Voilà comment débute la 1ère journée de vacances de notre superintendant. La police locale arrive, ils prennent à parti Kincaid pensant qu’il souhaite mener d’emblée l’enquête. Et les résidents mécontents d’être suspectés un à un par la police locale pour le meurtre de Sebastian vont s’en prendre à Kincaid d’avoir caché sa véritable profession. Le pauvre superintendant ne voit pas d’un bon œil le déroulement de ses vacances…

Penny, va elle aussi être retrouvée morte sur le court de tennis de la résidence, quelques jours après. Les résidents ont peur et se demandent qui leur en veut pour les faire disparaître un à un… L'enquête piétine et du coup Kincaid participe à l'enquête même si ça déplaît à certains. Il fait appelle à sa jeune collaboratrice, Gemma James, qui elle, était restée à Londres pour s'occuper de son petit garçon qu'elle élève seule. 

C'est une tentative de meurtre sur un autre des pensionnaires qui va mener Kincaid sur les traces de l’assassin… 
On se croirait dans le Cluedo !!!

La piscine aux senteurs chlorées avec un balcon fleurit pour « zieuter » les ébats aquatiques. Le bar White Rose pour favoriser la convivialité entre résidents. Le salon à l’atmosphère lourde de tabac. Le hall de réception raffinée. Les chambres et les cottages et le bureau de la Directrice Cassie. En somme, voici les pièces revisitées façon Cluedo. Reste plus qu'à découvrir le meurtrier et l'arme du crime !! (rires).

Une 1ère enquête pour le duo Duncan Kincaid et Gemma James, son assistante, avant une longue série de futures enquêtes. 

Enquête basique et simple mais bien menée jusqu’à la fin où l’on découvre l’assassin ainsi que le lien et le pourquoi des meurtres et tentative de meurtre. 

Comme bien souvent, j'aime cette ambiance British dans la campagne du Yorkshire et je suis prête à découvrir la prochaine enquête de ce duo. Même si l'enquête reste ni plus ni moins du polar anglais basique, cette ambiance british me plaît tout le temps !!

En plus on retrouve au cours du roman quelques références littéraires, Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë, les illustrations de Lewis Carrol pour De l’autre côté du miroir, ou autres allusions aux romans de P.G. Wodehouse et le génial valet Jeeves.

Lecture facile et fluide, pas de sang qui gicle. Juste du bon polar british pour ceux qui, comme moi, aime cette ambiance.


Bref un polar anglais aux accents d’Agatha Christie, il n'a rien d'extraordinaire 
mais il nous fera passé un bon moment en toute simplicité. 



Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Novembre 2009

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage sur le blog !