jeudi 18 septembre 2014

Les nuits de Ceylan





Auteur : Rosemary Rogers
Traducteur : Marie-José Lamorlette

Titre anglais : Surrender to love

Editeur : Harlequin 
Collection : Mosaïc
Roman - Romance historique - Amour - Quête d'identité - Angleterre Victorienne 
Pages : 608
Parution : Août 2014






4ème de couverture : 

Elevée sur l’île de Ceylan, où l’air tropical embaume les épices et les parfums d’orchidée, Alexa a toujours su que, pour se sentir vivante, il fallait être libre. Et non courir les bons partis dans les bals, comme le voudrait sa tante. Aux badinages des gens du monde, aux prétendants insipides, au destin d’épouse soumise, Alexa oppose une résistance farouche. Toute lady qu’elle soit, elle compte bien prendre son destin en main, s’instruire et, plus tard, aider son père à la plantation de café qui appartient à leur famille. Mais lorsque celui-ci lui révèle le mystère qui pèse sur sa naissance, toutes les certitudes d’Alexa s’effondrent. Soudain, une seule question importe : qui est-elle vraiment ? La réponse, elle va devoir aller la chercher bien loin de chez elle. Sous le soleil de Rome, dans les palais napolitains ou dans le Londres de l’Angleterre victorienne, Alexa n’aura désormais de cesse de suivre la piste de ses origines. En prenant garde de ne pas se perdre dans les bras de Nicholas Dameron, un vicomte orgueilleux et terriblement séduisant qui, depuis la première nuit où il lui a dérobé un baiser sous la lune de Ceylan, ne cesse étrangement de croiser son chemin…



Colombo, capitale de Ceylan, colonie de la Couronne britannique. 
Jusqu'ici on avait toujours laissé la plus grande liberté à Alexa, bientôt 18 ans, jeune femme de la bourgeoisie, fille d'un propriétaire de plantation de café. On lui avait en effet appris à exprimer ses opinions, on lui a permis d'être "débridée", on la laissait monter à cheval comme un garçon, se faire bronzer nue au soleil, ou encore on lui a appris à chasser, etc. Elle aurait d'ailleurs voulu naître garçon et aurait souhaité reprendre la plantation de café après son père mais hélas c'est son frère qui s'en retrouvera à la tête.
Mais voilà qu'à présent...

Alexa va en effet faire son entrée dans le grand monde parmi la noblesse. Un bal est organisé en son honneur, le Bal des Débutantes, au palais du gouverneur à Colombo. Un bal où son parrain Sir John l'attend avec impatience. Un homme qui a toujours su la comprendre. Elle y arrive avec sa tante Harriet, qui l'a en somme élevée. Elle allait avoir 18 ans au lendemain de ce bal et Alexandra, Alexa, pouvait avoir un air de petite fille aux allures de garçons manqués. Désormais elle va devoir assumer son statut de femme. 

Pour ce bal, Alexa a suivi les conseils de sa tante pour paraître convenable aux yeux de tous. Présentée à la société, Alexa a remporté un vrai succès mais elle n'en apprécie par contre pas l'ambiance guindée de cette bourgeoisie. Elle n'apprécie pas en effet la façon maniérée de chacun, et encore plus elle déteste la coutume de trouver un futur mari lors de ce bal !
Alexa ne veut épouser personne, elle veut rester libre. Car toute femme, après avoir été propriété de son père devient, en épousant un mari, propriété de son époux et sa fortune passe entre les mains de ce mari. Dans les pensées d'Alexa "Une fois qu'une femme est passée de la garde de son père à celle de son époux, elle lui appartient de la même façon que son cheval, son chien favori ou n'importe laquelle de ses passions". 
Pour Alexa, c'est révoltant ! Alors trouver un mari...non merci, pas pour elle.

Après ce bal, elle doit sur les conseils de Tante Harriet rester encore quelques jours à Colombo histoire de se montrer. 
C'est lors de ces quelques jours de plus qu'elle va rencontrer Nicholas Dameron, un libertin abject. Une rencontre plus que sulfureuse entre eux deux puisque c'est dans le bassin d'eau de mer du gouverneur qu'elle va le rencontrer. C'est ici qu'Alexa s'est baignée, nue comme à son habitude, par une nuit de chaleur éclairée par une lune éblouissante. Cet homme a fait irruption et l'a saisie par la taille pour la plaquer contre son corps. Alexa, ne pouvant pas se débattre dans l'eau, fût choquée par la situation. Nicholas en profite alors pour laisser courir ses mains sur le corps d'Alexa, la caressant et la surnommant "sa sirène". A tout juste 18 ans, Alexa n'a encore jamais connu l'acte sexuel. Tout d'abord surprise, choquée, elle est ensuite fasciné par les caresses de cet étranger et le plaisir qu'elle découvre. 
Tant bien que mal, elle arrivera à se dégager de l'emprise de Nicholas, mais même une fois sur la plage alors qu'elle remet ses vêtements, Nicholas la poursuit et continue ses caresses insistantes sur Alexa. Ses vêtements vont se déchirer sous la poigne de Nicholas et une fois encore, elle se dégagera de l'emprise de Nicholas avec un soupçon de désir pourtant...
Arrivée à la demeure où elle loge, elle se fait surprendre par la maîtresse de maison. Alexa ne sait quoi répondre, elle est débraillée et trempée... La situation risque de choquer. C'est encore une fois Sir John qui va éviter les pires ennuis à Alexa et surtout lui éviter le déshonneur. 

Nicholas est un homme froid, plutôt arrogant et se montre bien souvent ignoble vis à vis des femmes. 

Alexa regagne la plantation rapidement car sa mère et son frère viennent de succomber à une grave maladie. Une perte tragique pour elle.
Désormais, elle serait donc l'unique héritière : la plantation, la maison et ses meubles, l'argent. Elle n'avait donc plus besoin de chercher un riche époux pour l'entretenir. Elle pouvait rester à la maison et être un soutien pour son père. 
Les jours s'écoulant, Alexa et Tante Harriet s'aperçoivent que le patriarche, père d'Alexa, perd totalement les pédales et ne fait plus face à la tenue de la plantation. Il se plonge dans l'alcool, de plus en plus au fur et à mesure des journées. C'est Alexa qui va bientôt prendre la tête de la plantation du fait que son père perde de plus en plus la tête, prenant même Alexa pour sa défunte épouse. Bien pire, il tente un jour de violer Alexa pensant qu'il se trouve avec son épouse...
Alexa a peur de son père et ne voulant pas le brusquer, décide de porter les vieux vêtements de sa mère comme il le lui demande. Elle les trouve dans une vieille malle que celle-ci lui a léguée. Alexa va y découvrir un tas d'objets et parmi eux elle va mettre la main sur des documents importants concernant sa naissance. Cette révélation va la perturber, elle en parlera à Tante Harriet qui va confirmer les dires...
Le père d'Alexa est de plus en plus pressant avec elle ; Tante Harriet, pour la survie d'Alexa, lui demande de fuir la plantation.

C'est ainsi que la vie d'Alexa va changer du tout au tout. Elle quitte Ceylan pour voguer vers d'autres continents et découvrir ainsi  de nombreux pays.

Pour elle c'est l'excitation de la découverte de villes différentes : Naples, Rome, Paris... Elle connaîtra en Italie le libertinage très en vogue et y fera la connaissance de renommées prostituées.  

Mais son but est de gagner Londres. Un Londres Victorien qu'elle compte bien mettre à ses pieds car son ambition est de venger l'honneur de sa naissance. 

Nicholas Dameron, Alexa va de nouveau le croiser dans un avenir proche. Entre eux va se dérouler des jeux dangereux. Alexa, débutante, plutôt naïve va avoir beaucoup de mal à faire face à Nicholas Dameron, premier homme qui a éveillé en elle une certaine ardeur et passion. Il a éveillé en elle une passion féroce, un certain désir pour lui mais également tout l'inverse, une aversion pour l'homme qu'il est... 

Un jeu dangereux, en effet, Alexa ne se doute pas que son espoir de venger l'honneur de sa naissance risque d'être un jeu dangereux au combien perturber par ce Nicholas Dameron, dont elle découvrira le passé d'ailleurs, et où entre eux va se dégager une tension sexuelle qui semble les dominer lorsque 'ils sont en présence l'un de l'autre. 


Comment résumer plus de 600 pages qui regorgent d'action... 
c'est bien difficile.

Tout ceci n'est encore qu'un prémices. 

Un roman où il se passe donc beaucoup de choses mais dont je ne peux révéler grand chose puisque tout est en rebondissements sur les différents secrets et scandales familiaux.

Entrée facilement dans l'histoire, en compagnie de cette jeune débutante prête à faire son entrée dans la haute bourgeoisie j'ai ensuite ressenti une certaine longueur le temps des 120 premières pages. En effet, l'entrée au Bal des Débutantes d'Alexa est excessivement longue par rapport au reste de l'histoire et à ses divers voyages.

J'ai donc tout d'abord été un peu déçue par ses longueurs. 
Puis, une fois le Bal des Débutantes passé, l'action reprend du dessus et on a, à ce moment là, une intrigue qui vous tient en haleine avec ce mystère concernant sa naissance et la vengeance qu'elle souhaite mettre en place. Une intrigue accompagnée de nombreux secrets qui se dévoilent au fur et à mesure, et puis également une histoire qui contient beaucoup de désir torride (Stephie, là je pense à toi et à tes fameux Le 1er Mardi, c'est permis)... 
Quelques scènes sont parfois même choquantes sur la condition de la femme à l'époque et la brutalité qui leur était faite. 

En effet, à cette époque là, la femme n'est en fait pas grand chose à part une mère nourricière... Le mari a tous les droits sur elle, y compris pour l'acte sexuel, et la femme n'a aucune liberté. C'est assez dégradant et révoltant !! Et je ne vous cache pas que la situation de la femme à l'époque m'a un peu agacée.

Pas mal de scènes érotiques au coeur de cette intrigue, la jeune Alexa y découvre une vie sexuelle délurée avec la rencontre de prostituées, la découverte de maisons closes et le libertinage. Ne comptez pas, par contre, à y trouver un moment de tendresse, il n'y en a absolument pas (rires). Tout est dans la brutalité et jeux érotiques de libertinage. 

Certaines scènes au cours de l'histoire sont sombres, parfois horribles mais je ne peux rien vous dévoiler sur ce sujet.

Concernant les personnages, je les aimé et détesté en même temps. Le personnage d'Alexa m'a plu tout de suite avec son envie de liberté, mais je ne sais pas pourquoi, à certains moments de l'histoire, son personnage devient moins attrayant et son caractère m'a agacée car elle est trop naïve et se laisse facilement avoir... Notamment avec ce personnage de Nicholas Dameron. Alors lui aussi, parfois je l'ai aimé et parfois détesté dans ses périodes où il devient un homme abject, ignoble avec les femmes.... 
Des personnages assez complexes dans leurs caractères. 

Le Londres Victorien est intéressant malgré la condition de la femme à l'époque. Le "m'as-tu-vu" est le hobby préféré des Londoniens et surtout des Londoniennes. Le scandale attire à l'époque et chacun recherche celui qu'il pourrait faire éclater sur le voisin ou sur un membre de la famille pourquoi pas... Les us et coutumes de l'époque sont bien représentés avec les protocoles à suivre pour chaque situation. 

Le style d'écriture est agréable. On est relativement surpris par le déroulement de l'histoire et c'est un point positif. 


Je suis donc assez déroutée car à la fois j'ai aimé cette histoire pleine de mystères, et à la fois certaines parties du livre m'ont agacée... J'ai eu l'occasion de lire auparavant d'autres romans de Rosemary Rogers que j'ai préféré à celui-ci. Mais je ne peux pas non plus dire que je n'ai pas aimé ma lecture, car à aucun moment je n'ai eu envie de l'abandonner. Au contraire, j'ai plutôt eu envie de savoir si elle va arriver à ses fins et comment tout ceci va se conclure... c'est pour ça que je suis assez déroutée sur ma lecture. 




Challenge Amoureux
Catégorie L'hymne à l'amour





8 commentaires:

  1. Je pense que je vais passer mon tour, je ne suis pas sûre que j'aimerais vu ce que tu en dis, je n'aime pas les romances agaçantes! ^^

    RépondreSupprimer
  2. Un roman à la limite du roman érotique, alors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurai pu participer aux mardis de Stephie ;-)

      Supprimer
  3. Peut-être qu'il me plairait, j'aime bien la couverture.

    RépondreSupprimer
  4. Tu me donnes envie de découvrir cet auteur mais pas avec ce roman!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, j'ai une préférence pour d'autres romans lus de cet auteur.

      Supprimer

Merci de votre passage sur le blog !