lundi 23 mai 2016

Nos Adorables Belles-Filles




Auteur : Aurélie Valognes

Editeur : Michel Lafon
Roman - Famille - Relations humaines - Humour -
Pages : 269
Parution : 4 mai 2016













Synopsis :


Un père, despotique et égocentrique, Jacques.
Une mère, en rébellion après 40 ans de mariage, Martine.
Leurs fils. Matthieu éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants. Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps. Alexandre, rêveur mou du genou.

Et surtout... trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée. Laura, végétarienne angoissante. Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu.

Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse (bien à elle) à faire pâlir le Dalaï Lama, et un chien qui s'invite dans la famille et dont personne ne veut.

Mélangez, laissez mijoter... et savourez !


Sur la côte nord de la Bretagne, on s'apprête à fêter le traditionnel Noël chez les Le Guennec.
Une belle et grande demeure bourgeoise début XXe siècle dont Jacques, le père de famille et ingénieur de chantier de métier, a dirigé la rénovation. Une maison qui a de quoi accueillir une famille nombreuse, telle la famille Le Guennec ; une maison qui a un vécu avec ses odeurs, souvenirs, et beaucoup de traces nostalgiques avec des murs habillés de photos de famille.
Une famille... une grande famille... et quelle famille !!
 
La famille Le Guennec compte parmi eux : Martine, mère de famille de 3 enfants et épouse de Jacques depuis 40 ans. Elle veut que tout soit toujours parfait et notamment lorsqu'elle et son mari doivent accueillir leurs 3 fils accompagnés de leurs compagnes. Elle ne veut pas décevoir ses belles-filles et encore moins la dernière venue que la famille Le Guennec ne connaît pas encore.
 
Mais avec un mari comme Jacques, Martine a du souci à se faire. Jacques est un éternel gaffeur !! Et encore plus auprès de ses belles-filles. Un Jacques qui n'arrive pas à accepter le fait qu'il vient d'être mis en retraite anticipée à 62 ans pour être remplacé par un petit jeune. Il n'a quasiment plus rien à faire mais dit à tout le monde qu'il est débordé et accaparé par les gars du chantier... Du coup, Jacques est encore plus irritable que d'habitude au grand désespoir de Martine qui a peur que le repas de famille se passe mal.
 
Il va donc falloir assurer auprès de leurs trois fils et leurs trois belles-filles pour ne pas que le repas familiale soit trop houleux. D'autant plus qu'Alexandre, leur 2ème fils, n'a prévenu qu'au dernier moment par message sms qu'il viendrait accompagné de Laura, sa compagne.
Bien entendu, le stress monte pour Martine car le sms est passé à  la trappe. Martine n'ayant pas prévu sa venue, ne lui a pas acheté de cadeau de Noël... et puis ce qui l'énerve, c'est que Laura ne mange rien, elle est végétarienne. Alors lorsqu'elle verra le chevreuil préparé pour Noël... Martine sent que sa belle-fille va la détester.
 
Martine angoisse aussi par rapport à son autre belle-fille Stéphanie, car elle apprend qu'elle est enceinte... Alors le repas prévu par Martine va également énerver sa belle-fille Stéphanie : foie gras, huîtres... Un dîner pas très optimal pour une femme enceinte.
 
Bientôt la famille au grand complet sera réunie dans la grande maison des Le Guennec avec leur fils Matthieu et sa compagne Stéphanie ainsi que leurs deux enfants ; Alexandre venu contre toute attente avec Laura ; et puis Nicolas qui, au cours de ce repas de Noël, présente pour la 1ère fois sa nouvelle petite amie, Jeanne. Nouvelle... oui... car il en a déjà présentées plusieurs auparavant. La famille Le Guennec n'a donc encore jamais fait la connaissance de Jeanne.
 
Ne manque plus qu'Antoinette, la mère de Jacques et belle-mère de Martine. Une mamie, accro aux chocolats Mon Chéri, qui n'hésite pas à reprendre une petite coupette de champagne ou bien à s'inviter pour une galette des rois à plus de 400 kms.
 
Martine le sait bien, ce repas de famille va se dérouler comme d'habitude et c'est pour cela qu'elle stresse. Jacques commettra les pires gaffes ou remarques désagréables. Cela exaspère Martine qui n'hésite pas à faire des remontrances à son mari. Mais il n'est pas le seul à commettre des gaffes. Il aime taquiner ses belles-filles à sa façon mais il n'est pas au bout de ses surprises car les belles-filles ont du répondant et ne vont pas se laisser faire devant ce beau-père grincheux qui critique tout.
 
Ces fêtes de Noël, l'arrivée d'une nouvelle belle-fille, Jeanne, va ouvrir une nouvelle ère pour la famille Le Guennec et Jeanne risque fort, à ses dépens, d'ébranler le quotidien de cette grande tribu tout au long de l'année qui va bientôt commencer après ces fêtes de Noël.
 
 Un très bon roman familial !
 
 
Quel plaisir de s'immiscer au sein de la famille Le Guennec. Famille pas très différente d'une famille lambda, et du coup c'est un vrai bonheur cette lecture car on pourrait très bien se retrouver dans notre propre famille ou dans une autre déjà croisée au cours de notre vie.
 
Quelle famille ! Très bons choix pour les caractères de chacun des membres de cette famille car le tout donne une comédie familiale fraîche et très drôle. Le couple Martine/Jacques est superbement croqué dans cette comédie, un couple après 40 ans de mariage et trois fils. Mais dans cette comédie, les fils ne sont pas les héros. Ce sont plutôt leurs compagnes : les belles-filles. L'auteur, ici, met de côté les fils de la famille Le Guennec pour plutôt mettre en avant le côté relationnel de la belle-famille dans les 2 sens.
 
On prend plaisir à lire ce roman avec une histoire familiale qui prend forme dans la maison de famille où tout le monde se retrouve soit pour les fêtes soit pour les vacances comme bon nombre de familles partout en France et ailleurs. Et puis, comme dans toute famille il y a des petits quiproquos, anecdotes, prises de becs, etc. Et avec le panel de personnages que l'on a au sein de cette famille, on ne peut que passer un très bon moment lecture. Un panel sur plusieurs générations, car n'oublions pas le personnage d'Antoinette, la mère de Jacques, une belle-mère également, qui est assez rigolote je dois dire.
 
Entre humour et sensibilité, cette comédie familiale met en avant, vous l'aurez compris, les relations humaines au sein d'une famille et belle-famille avec, comme on le dit bien souvent, "les pièces rapportées". Et au cœur d'une famille nombreuse, il est parfois assez difficile de trouver sa place, voir même de se faire accepter. Tout ça est bien sûr mis en avant avec beaucoup de fraîcheur et d'humour très bien placé. Que j'aime le moment des échanges de cadeaux de Noël... A message personnel les cadeaux ! Je vous laisse découvrir la suite que cela peut engendrer avec des personnages tels que ceux de la famille Le Guennec. C'est tordant !!
 
L'écriture est fluide, simple et rapide à lire. Les chapitres sont courts. Très bon rythme sans aucun moment "plan-plan".
 
Petite touche sympa à noter à chaque début de chapitre avec toujours un petit dicton.
 
Bref, en somme un joli roman et un bon moment lecture
avec ce portrait de famille qui met du baume au cœur !
 
 
 
http://www.michel-lafon.fr/
 
 
 
 

13 commentaires:

  1. J'entends beaucoup parler de ce roman en ce moment (et en bien !). Il faudrait vraiment que je le lise un jour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On passe vraiment un bon moment lecture !

      Supprimer
  2. Un roman divertissant, j'ai bien aimé !

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air assez amusant ce roman ! Et la couverture est parfaite pour la saison, j'ai l'impression ! :) Pourquoi pas ? À voir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il est drôle mais en ayant un thème profond derrière, sur les liens familiaux et se faire accepter au sein d'une belle-fille (de tous côtés). Et il est en effet parfait pour la saison, tout comme la couverture il est frais et facile à lire.

      Supprimer
  4. Tiens, je ne connaissais pas mais ça a l'air sympathique comme lecture détente :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son 1er roman avait fait un "tabac" sur la blogosphère avec Mémé dans les orties. Je ne l'ai pas lu mais il a été bien accueillie à sa sortie.

      Supprimer
  5. Ton billet fait envie. Il a l'air très amusant ce roman! Je le note et je pense qu'il constituerait une lecture idéale pour cet été.

    RépondreSupprimer
  6. C'était sympa mais j'ai de loin préféré son précédent, un peu plus crédible et drôle j'avais trouvé, notamment en ce qui concerne les personnages.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage sur le blog !