jeudi 4 juin 2015

Tes larmes et ton sang






Auteur : Karen Rose
Traducteur : Barbara Versini

Titre original : Nothing to Fear

Editeur : Mosaïc
Thriller - Vengeance - Meurtres - Enlèvement - Femmes battues - Foyer d'accueil - Chicago - Handicap - Romance
Pages : 480
Parution : 01/04/2015









4ème de couverture :

Oublier. Voilà pourquoi Dana Dupinsky se consacre vingt-quatre heures sur vingt-quatre au foyer qu’elle dirige à Chicago, et se dévoue autant aux femmes victimes de violence qu’elle y accueille. A ces femmes, elle met un point d’honneur à ne jamais poser de questions sur leur passé. Pourtant, elle donnerait cher pour cerner la véritable personnalité de Jane Smith, une nouvelle pensionnaire qui lui inspire un malaise profond. Pourquoi a-t-elle l’impression que cette femme au regard étrange cache quelque chose de trouble ? Et pourquoi Alec, son fils de douze ans, est-il si léthargique, si absent ?
Sa sombre intuition va se confirmer tragiquement : quelques jours seulement après son arrivée, Jane prend la fuite avec l’enfant. Horrifiée, Dana apprend alors que sa pensionnaire est en réalité une dangereuse psychopathe tout juste sortie de prison, et qu’Alec n’est pas son fils : elle l’a enlevé. Pour le retrouver, Dana n’a pas le choix : elle doit affronter Jane et sa folie meurtrière. Affronter aussi les terrifiants souvenirs resurgis dans son sillage. Un combat rendu plus périlleux encore par la troublante et perturbante présence à ses côtés d’Ethan Buchanan, le parrain d’Alec, lui aussi prêt à tout pour sortir l’enfant des griffes de Jane.
Dana Dupinsky s'occupe d'un foyer pour femmes battues à Chicago. Gérer cette maison lui demande 24h/24h, d'autant plus que ce foyer "Hanover House" reste un foyer secret pour ne pas que ces femmes battues puissent être retrouvées. Pour l'aider, il y a aussi Caroline, ancienne femme d'un flic qui la battait et que Dana a accueillie il y a quelques années. Depuis, elles sont devenues amies. Et puis, il y a aussi Evie que Dana protège un peu comme sa propre soeur. Evie est une jeune femme qui a connu bien des souffrances également. Evie et Caroline voudraient par contre que Dana soit un peu plus vigilante car il est vrai qu'elle se déplace en pleine nuit bien souvent pour aller chercher ces femmes battues sur le quai de la gare, et puis Dana ne pose jamais de questions à ces femmes victimes de violence. Elle ne souhaite rien connaître d'elles, juste les protéger.
 
Etre plus prudente... elle ne sait pas le faire... et ne voit pas pourquoi...
 
Elle a d'ailleurs encore une fois donné rendez-vous à une femme à la station des bus en pleine nuit, une femme qui souhaite être recueillie dans le foyer de Dana avec son jeune garçon.
A l'arrivée, elle découvre une femme battue, un jeune garçon qui a des brûlures de cigarettes sur le visage et qui reste dans un mutisme total. Dana sait que le nom donné par cette femme n'est en fait qu'un "alias" bien souvent donné par les femmes battues : Jane Smith pour ne pas dévoiler leur identité de peur d'être retrouvée. En attendant cette femme et son fils, Dana porte secours à une vieille femme qui se fait agresser à la gare routière mais en voulant l'aider, Dana tombe et se blesse. Un homme l'aide à la relever et pour la première fois depuis bien longtemps, de nombreux sentiments oubliés par Dana refont surface. Elle tombe sous le charme de cet inconnu.
 
Cet homme, lui, se trouve à la gare routière pour tenter de retrouver son neveu qui a été kidnappé en échange d'une rançon. Personne ne connaît la raison de ce kidnapping hormis la demande de rançon. Mais une chose est sûre, le kidnappeur est un danger public et savoir que l'enfant est entre ses mains donne la chair de poule à Ethan qui a un profond amour pour son filleul. Le kidnappeur a tué pour pouvoir kidnapper l'enfant et il est prêt à tout, c'est un vrai malade. Il a mis en garde la famille de ne pas prévenir la police ou alors il tuerait l'enfant. Ethan, ancien Marines a promis à ses plus vieux amis et parents de son filleul de tout faire pour le retrouver.
 
Au fil des jours passés à la Hanover House, Dana semble perplexe sur la nouvelle arrivante. Son comportement reste suspect à ses yeux et puis il y a quelque chose d'étrange avec le garçon. Il dort 24h/24h comme si il était en léthargie... comment est-ce possible... 
Evie semble vouloir protéger le garçon et cette Jane Smith lui paraît à elle aussi bien étrange.
 
Dana, Evie, Caroline, en voulant en savoir un peu plus sur cette Jane Smith tout en essayant de rester discrètes pour ne pas attirer l'attention de cette femme, vont justement réveiller la vraie femme qui se cache sous cette identité... Ces trois femmes vont alors se rendre compte que Jane Smith est complètement folle. Il va falloir affronter de vieux souvenirs pour chacune d'entre elles.
Dana reverra sur son chemin Ethan qui, lui aussi, n'est pas insensible au charme de de Dana. Leurs chemins vont se croiser, et la terreur les guettera...

 Rythme soutenu pour ce polar psychologique !!

Voilà une lecture qui ne m'a pas déçue en tout cas. Pourtant, je n'avais pas prêté attention au fait que les personnages sont des personnages récurrents d'une série de Karen Rose avec ce foyer pour femmes battues "Hanover House". Mais cela n'a gêné en rien la lecture qui peut donc se faire totalement séparée du reste de la série.
 
Polar psychologique qui réveille en fait plusieurs énigmes qui rend l'intrigue bien ficelée même si on se doute de certaines choses. Le rythme est soutenu, et les meurtres sont assez nombreux je dois dire donc si certains d'entres vous n'aiment pas.... attention, les scènes sont parfois un peu choc.
 
Rythme soutenu par le fait aussi que l'auteur nous offre ici une intrigue chronométrée.
 
Les personnages sont très attachants. On se prend d'affinité pour Dana, Caroline et Evie qui ont vécu de terribles moments et qui, désormais, prennent en charge des femmes à leur tour victimes de violence. Ces trois femmes sont dévouées et on ne peut que les admirer vu les risques qu'elles peuvent prendre parfois.
Le personnage d'Ethan est lui aussi attachant. Un homme qui ferait tout pour son filleul. Un homme que la guerre a marqué.
 
La seule chose un peu "grosse" de cette histoire c'est la facilité de rencontre pour les deux personnages de Dana et Ethan... je dirais que ça ne tient pas trop la route de ce côté là par contre ;-)
C'est trop simple. Mais bon, la lecture en reste bonne et l'intrigue bien ficelée et bien rythmée ce qui rend la lecture un brin addictive. Et puis c'est deux là, lors de moments tendus et dangereux, ne pensent qu'à une chose c'est le sexe (LOL) ça non plus ça ne tient pas trop la route dans les moments traversés je trouve, pourquoi pile à ces moments là hyper dangereux pour eux et où ils mettent leur vie en danger, ils pensent au sexe !!! c'est un peu incompréhensible mais bon... ^^
 
L'écriture est fluide, simple et agréable. L'auteur sait passer d'un personnage à un autre en nous offrant ses pensées ce qui rend l'énigme intéressante. (Kidnappeur, enfant, Dana, Ethan, Evie, etc).
 
J'aime assez ce que fait Karen Rose, il y a toujours une bonne de psychologie dans ses intrigues et ça j'aime beaucoup.
 
Le suspense nous tient en haleine !!



http://www.editions-mosaic.fr/

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage sur le blog !