lundi 6 mai 2019

Avec des Si et des Peut-être




Auteur : Carène Ponte

Editeur : Michel Lafon
Romans - Feel-good - Romance - Comédie romantique - Amitié - Amour - Paranormal - Rêves
Pages : 371
Parution : 24 mai 2018











Synopsis


Aimeriez-vous savoir quelle serait votre vie si vous aviez fait d’autres choix ? 


Prof de français au lycée de Savannah (-sur-Seine), Maxine vit en colocation avec Claudia (et ses crèmes au jus d’herbe fermenté), elle aime Flaubert (ses élèves, Stromae), courir avec ses deux meilleures amies (trois cents mètres) et aller chez le dentiste (sa sœur).


Maxine croit aux signes et aux messages de l’Univers. Pourtant elle ne peut s’empêcher de se demander : « Et si j’étais allée ici plutôt que là, si j’avais fait ceci au lieu de cela, ma vie serait-elle chamboulée ? »

En bonne prof de français, Maxine aime le conditionnel…
Mais à trop réfléchir Avec des si et des peut-être, ne risque-t-on pas d’oublier de vivre au présent ?
Et si la vie décidait de lui réserver un drôle de tour ?


Vous êtes vous déjà demandé ce que serait votre vie si vous aviez fait d'autres choix ? Si on avait été amie avec Kimberley, la fille populaire, plutôt qu'avec Juliette, la fille intelligente. Ou bien si vous aviez choisi italien deuxième langue et non allemand ?

C'est le cas de Maxine, professeur de français au lycée Flaubert. Au grand désespoir de Samya et Audrey, ses deux meilleures amies. Mais elle n'y peut rien si elle a cette manie de se projeter dans des vies parallèles, c'est plus fort qu'elle. Mais comme dirait Samya : « Avec des si et des peut-être, les chiens porteraient des baskets ».

C'est simple, Maxine doute tout le temps. Et si, plutôt que d'aller à la boulangerie et se retrouver derrière une femme hésitant entre la religeuse au chocolat et le clafoutis à la cerise, elle serait aller courir. Et bien peut-être qu'elle aurait trouver l'homme de sa vie... Chaussée de ses baskets fluo moches mais à la mode, elle aurait pu rencontrer un homme incroyablement beau, médecin ou kiné...
Mais non...

A la recherche du grand amour, Maxine s'imagine tout un tas d'autres vies. Plutôt que d'être enseignante, par exemple, elle aurait pu devenir journaliste. Métier qu'elle rêvait d'exercer. Une idée qui lui trotte dans la tête lorsqu'un soir elle écoute une émission radio de Justine Julliard.

Bizarrement, le lendemain matin au réveil, Maxine ne se souvient que de la voix satinée de Justine Julliard disant « Imaginez qu'on vous offre la possibilité de faire bifurquer la ligne du temps... »

A part ça, Maxine ne se souvient de rien d'autre de la veille. Elle se retrouve dans des lieux qu'elle ne connaît absolument pas et elle va très vite découvrir qu'elle se trouve dans une vie alternative. Celle dont elle a secrètement imaginée, rêvée, depuis des années. Celle où elle aurait eu son diplôme de journaliste.

Mais dans cette vie parallèle, plus de meilleures amies, Samya et Audrey, avec qui elle pouvait se piquer des fou rires. Plus de journées passées au lycée Flaubert avec ses élèves qu'au fond elle aime bien, même s'ils n'y comprennent rien à la littérature classique. Plus de journées à mater le proviseur qu'elle trouve sexy à souhait mais dont elle n'a jamais osé aborder plus que dans le travail.

Maxine est en effet plongée dans une tout autre vie, celle qu'elle a peut-être imaginée avec ses Si et ses Peut-être. Mais au fond, est-ce cette vie qui l'enchante vraiment ? 

Un roman frais et qui pétille de bonne humeur !!

Grâce à ce roman, j'ai découvert la plume de Carène Ponte. Et c'est une belle découverte. Une lecture des plus agréables où on rit, sourit, où on se trouve touché par les aventures de Maxine.

C'est un roman qui fait du bien avec une intrigue mêlant humour, amour, amitié, relations familiales, avec une petite touche en plus avec ce côté paranormal...

Un roman qui, par ailleurs, donne à réfléchir sur sa vie et sur ses choix. Carène Ponte apporte en effet une réflexion sur la vie, sur les rêves de chacun. Et puis à travers ce thème, elle aborde également d'autres points forts de la vie comme l'amitié, la famille, le deuil, la carrière professionnelle. Tout ça avec beaucoup de légèreté et d'humour. Mais ses mots sont tellement parlants...

L'histoire est très plaisante à lire, les rebondissements viennent pimenter la lecture et cette histoire paranormale qui s'immisce dans la vie de Maxine est très cocasse. Tout compte fait, elle nous fait réagir sur pourquoi vouloir regretter ses choix de vie, et vouloir la changer. Car l'histoire nous fait bien comprendre qu'à force de vouloir une autre vie, on peut amèrement regretter notre ancienne vie. C'est les frais que Maxine va payer car à vouloir tant changer de vie, elle va se retrouver projetée dans celle tant rêvée, mais elle va y perdre gros. Et oui, changer sa vie passée et présente dit forcément changer d'amis, d’événements familiaux car bien entendu un choix de vie autre entraîne tout autre événement que celui déjà vécu...et tout peut s'enchaîner différemment et avoir là aussi des regrets.

Le roman nous fait alors comprendre que nos choix de vie nous ont apporté tout ce que l'on a au présent, amis, familles, et oui, bien sûr, il y a aussi joie et peine....mais c'est tout l'ensemble qui nous construit.

J'ai trouvé les mots de l'autrice très touchants sur la perte. Perte des amis, des liens familiaux autres que ceux vécus et qui tout compte fait ne rendent pas si heureux, des souvenirs qui n'ont plus lieu d'êtres. Parce que oui, du coup, grâce à ce roman, on comprend que dans une vie parallèle tant rêvée on gagnerait certaines choses bien sûr. Mais en fin de compte, on perdrait beaucoup plus. Des choses qui ont compté et qui comptent toujours, des choses qui nous ont forgé également, qui nous ont construit. 

Des réflexions sur la vie amenées avec beaucoup de fantaisie et d'humour. Je me suis régalée avec les dialogues très drôles de Carène Ponte. Et beaucoup d'humour également dans les aventures de Maxine, un personnage qui me fait penser un peu à Bridget Jones. Il lui arrive des trucs !! C'est comique et délassant. Des situations très vraies car elles peuvent arriver dans la vie (si, si ! rires).

On s'attache fortement aux personnages. Au personnage de Maxine bien évidemment qui est à la fois drôle et touchante, mais également aux personnages secondaires, ses amies, sa famille. 

L'écriture, le style, sont très agréables à lire. Les dialogues drôles, ils apportent du rythme à la lecture. C'est une écriture que j'ai trouvé pleine de peps, comme son autrice je trouve d'ailleurs ! 

Une belle découverte et surtout une belle leçon de vie sur l'importance de vivre sa vie plutôt que de perdre son temps à en rêver une autre....

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage sur le blog !