lundi 11 octobre 2010

La maison d'à côté




Auteur : Lisa Gardner
Traducteur : Cecile Deniard

Titre original : The neighbor

Editeur : Albin Michel
Collection : Littérature étrangère
Thriller - Polar - Suspense - Disparition - Secret -
Pages : 432
Parution : Septembre 2010









Synopsis :

Un fait divers dans une banlieue résidentielle de Boston passionne les médias. Sandra Jones, jeune maîtresse d’école et mère modèle, a disparu. Seul témoin : sa petite fille de quatre ans. Suspect n°1 : son mari Jason. Dès que l’inspectrice D.D. Warren pénètre chez les Jones, elle sent que quelque chose cloche : les réticences de Jason à répondre à ses questions, son peu d’empressement à savoir ce qui a bien pu arriver à son épouse « chérie »… Tente-t-il de brouiller les pistes ou cherche-t-il à protéger sa fille, à se cacher ? Mais de qui ?
Après avoir lu ce suspense, vous ne regarderez jamais plus une porte déverrouillée, une fenêtre entrouverte ou une page Web de la même façon… Les fans de Sauver sa peau apprécieront cette nouvelle enquête particulièrement surprenante de la non moins surprenante D.D. Warren !


USA. Massachusetts.
Boston, quartier résidentiel calme, la famille Jones, Sandra, Jason et leur fille Ree 4 ans y passent des jours tranquilles. La routine. Sandra et Jason se sont arrangés pour leurs horaires de travail, de façon à ce que l’un ou l’autre soit toujours là pour Ree. Lui, journaliste travaille de nuit, et elle maîtresse d’école, le jour. Il s’agit donc là d’un couple hors norme puisqu’ils se voient que très rarement. On a l’impression que leur vie tourne tout simplement autour de leur fille, point barre.

Jusqu’au jour où un drame se produit au cœur de cette famille, Sandra disparaît soudainement de son domicile, un soir, après avoir couché Ree comme à son habitude. Personne ne sait où elle est passée, ce qui s’est passé. Sandra a disparue sans laisser de traces. Aucune trace de violence, pas de carreau cassé, pas d’effraction… Mais laisser sa fille seule n’est pas non plus dans le style de Sandra, alors…. Que s’est-il passé ?

C’est l’inspectrice D.D Warren qui sera en charge de cette enquête. Mais lorsqu’elle entre pour la première fois dans la maison des Jones, elle ressent un mal être, et ce notamment, face à Jason, le mari de Sandra. Le profil de Jason laisse perplexe notre inspectrice. Un homme qui n’est pas accablé par la disparition de sa femme, s’occupant juste de sa fille qui se demande pourquoi sa mère n’est pas près d’elle et pourquoi son chat a disparu, un homme qui donne l’impression à D.D Warren que tout reste normal malgré la disparition de sa femme… De quoi se poser des questions sur cet homme.

Du coup, Jason va faire parti des suspects directs auprès de D.D. Warren. Mais il ne sera pas le seul suspect. Elle apprend que, dans ce quartier si paisible, réside un jeune délinquant sexuel toujours en thérapie. Ce jeune délinquant sexuel va d’ailleurs pour la première fois prendre contact avec Jason alors que jamais auparavant il n'a parlé à ces voisins. Pourquoi ? Jason n’avait jamais entendu parler de ce jeune homme, et est très stupéfait d’apprendre qu’il a pour voisin un délinquant sexuel. Jason va lui aussi mener une enquête sur cet homme. Mais les suspects ne vont pas s’arrêter là même si D.D. Warren a un gros penchant pour le mari, Jason. Tout l’accable d’ailleurs. Et il ne fait rien pour arranger les choses en se cloitrant face à la police.

Et puis au cours de l’enquête, d’autres découvertes vont venir s’immiscer, notamment le fait que Jason passe énormément de temps sur l’ordinateur familial, et que le fait qu’il y est un historique toujours vide, enfin presque, toujours les 3 mêmes sites visités apparaissent dans l'historique, ça paraît louche.
 
On découvre au fil des pages que le passé de Sandra et Jason est tout de même assez mystérieux, et que cette famille n’est pas si tranquille que ça. Mais quoi ? Quel est t-il ce passé ?
Et que s’est-il produit ce soir là ? La jeune Ree saurait-elle quelque chose ? A-t-elle entendu un bruit, une voix ? C’est ce que D.D. Warren va tenter de savoir à l’aide d’une spécialiste. Mais pour l’inspectrice, il y a dans cette histoire trop de mystères non éclaircis, qui d’ailleurs, s’accumulent au fil de l’enquête, et trop de suspects qu’elle n’arrive pas à éliminer.
Wha, quel suspense dans ce livre !
 
Croyez-moi, on est tenu du début à la fin, et on n’arrive pas à déterminer qui ment ou qui manipule qui. Mensonge ou vérité que chaque protagoniste de l’histoire nous raconte, nous égrène, pour mieux nous perdre dans notre quête du raisonnement de cette disparition. On ne le saura qu’à la toute fin…
L’auteur, en plus, nous manipule très bien nous lecteur (et c’est très bien me direz-vous) dans le fait qu’elle passe royalement d’un narrateur à un autre. On a ainsi différents points de vue, ceux notamment de Sandra avant sa disparition, sur les questions et découvertes à propos de son mari.
 
L’auteur fait en somme parler chaque personnage de l’histoire, nous offrant ainsi leurs craintes, leurs questionnements, leur histoire aussi. Donc on ne sait pas du coup, par rapport à ces différents points de vue, qui est « bon » qui est « méchant ». Le suspense est fort et on ne découvrira la vérité qu’à la toute fin. Le dénouement nous montre que l’histoire est superbement ficelée et réaliste. Ce qui est bien dans ce livre c’est que côté suspense donc, on est servi et bien tenu en haleine, mais que l’on est épargné sur le côté sang qui coule à flot. L’auteur joue ici sur le côté psychologique. Notre cerveau est en marche du début à la fin pour trouver une réponse à toutes les questions que l’on peut se poser grâce aux différentes prises de « paroles » des personnages … Qui manipule qui……
 
L’auteur nous offre aussi des personnages grandioses, au point de vue de leur caractère. Elle est très bien documentée sur les délinquants sexuels et sur les thérapies qu’ils doivent suivre, ça a un côté instructif pour le lecteur. Et le personnage de ce délinquant sexuel est lui aussi très intéressant. Chaque personnage est intéressant d'ailleurs.
 
Voilà donc pour moi le premier roman que je lis de Lisa Gardner, mais croyez moi ce n’est pas le dernier. A tout point de vue, c’est du bon. On pense comprendre, mais dès que l’on tourne une nouvelle page… Mmmm, on se dit que l’on n’est, tout compte fait, pas sur la bonne route….


Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Octobre 2010

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage sur le blog !