samedi 19 octobre 2013

Le signal





Auteur : Ron Carlson
Traducteur : Sophie Aslanides

Titre original : The signal

Editeur : Editions Gallmeister
Collection : Nature Writing
Roman - Littérature américaine - Nature writing - Couple - Angoisse
Pages : 222
Parution : Janvier 2011









Wyoming

Mack sort tout juste de prison. Il s’est laissé entraîner dans des magouilles et actions mal intentionnées afin de subvenir aux dettes qui s’accumulent pour faire perdurer le ranch qu’il a repris à la mort de son père. Des magouilles pour le compte de malfrats du coin qui connaissent les faiblesses de Mack. Trafic de drogue, alcool, tout ceci va le pousser en prison pour y purger une peine.
 
Un ranch qu’il a toujours aimé depuis sa plus tendre enfance, et encore plus lorsque son père accueillait des groupes d’enfants et des familles pour les vacances. Lui, Mack était chargé des chevaux et surtout des ballades en groupe avec des ados.
C’est là qu’il a rencontré Vonnie, lorsqu’ils étaient ados. Vonnie qui est devenue sa femme.
 
Mais depuis que Mack s’est investi dans des coups frauduleux auprès de magnas de la drogue ou autres magouilles et écarts, Vonnie n’a plus supporté de vivre à ses côtés.
 
Mack s’est, lui, retrouvé en prison et Vonnie a, petit à petit, refait sa vie aux côtés d’un réputé avocat.


Mack et Vonnie, depuis qu’ils se connaissent ados, ont toujours été des amoureux des montagnes du Wyoming. Ils ont fait de nombreuses ballades à cheval, des randonnées, du camping… Mais il y a surtout une chose qu’ils ne manquaient jamais, c’est leur sortie de pêche que chaque année ils programmaient dans ces montagnes du Wyoming sur plusieurs jours. Crapahuter jusqu’en haut des montagnes, se poser près des lacs, planter la tente et pêcher.
 
Alors à sa sortie de prison, Mack a souhaité faire une dernière fois cette excursion avec Vonnie même si celle-ci a refait sa vie. Partir une dernière fois camper dans les montagnes pour en quelques sortes mettre fin ainsi à leur mariage, une sorte d’adieu.

Au jour dit du départ de la randonnée, une fois garé le pick-up au point de départ, Mack ne sait toujours pas si Vonnie viendra. Alors il est soulagé lorsqu’il la voit arriver.
 
Commence une expédition tel un pèlerinage, via des paysages magnifiques, grandioses dirons-nous. Les montagnes du Wyoming font parties intégrantes de cette expédition et c’est au cœur de ces montagnes que l’un et l’autre vont alors retrouver une certaine complicité, mais surtout se dévoiler. Oui, Mack va se dévoiler à Vonnie sur toutes les erreurs qu’il a pu commettre et aussi sur ses faiblesses qui pour le coup lui ont souvent fait faire de mauvais choix. Mack a magouillé dans des malversations mais certainement par sa faiblesse et l’envie de maintenir le ranch qu’il aime tant. Il veut tirer un trait sur les erreurs du passé et espère que Vonnie saura lui pardonner même s'il sait que désormais sa vie est ailleurs. Tous les deux reviennent sur les escapades passées à travers ces montagnes qu’ils ont si souvent traversées.
 
Mais pour Mack, cette expédition a un autre sort aussi. Au cours de celle-ci, il doit accomplir une dernière mission qu’on lui a demandée. Il sait que cette mission est pour un intermédiaire des plus douteux mais il pense surtout au ranch, encore une fois, pour tenter de le sauver de la faillite. Et la faiblesse de Mack pour l’amour de son ranch l’a encore une fois pris au cou.
Cette dernière mission, c’est une balise qu’il doit retrouver au cœur de ces immenses étendues sauvages que Mack connaît par cœur. Une balise tombée d’un avion de contrebande et qui fournit juste un faible signal GPS.
 
Mais cette expédition va prendre une autre tournure, elle durera 6 jours. Ces plaines qu’ils connaissent et qu’ils aiment tant, ces paysages sauvages, libres, ces animaux non apprivoisés, les montagnes verdoyantes, les vallons rocailleux, vont les prendre de surprise. Oui, ces plaines si sauvages vont d’un seul coup ne plus être si sauvages que ça et Mack et Vonnie vont y faire de malencontreuses rencontres.
 
L’escapade va s’en révéler périlleuse…


Magnifique !!!!
 
Un roman impossible à lâcher et que, du coup, on lit d’une traite.

Un roman sur un destin brisé, celui de deux personnes qui s’aiment depuis l'adolescence et qui ont la passion pour les grandes plaines sauvages et les paysages rocailleux des grandioses montagnes de la chaîne Wind River, Wyoming.

 

Destins brisés par les aléas de la vie, par la faiblesse de cet homme qui ne pouvait voir son ranch englouti par la faillite financière. Un homme qui a tout fait pour son premier amour, le ranch de son père. Sa faiblesse l’a emporté et il a travaillé pour le compte d’hommes frauduleux qui eux connaissaient les faiblesses de Mack. Mack s’est donc laissé embringué par du trafic de drogue, par l’alcool… jusqu’au moment où sa femme Vonnie s’en est allée. Son seul but était de sauver ce ranch familial mais cet homme ne s'est pas rendu compte qu'il perdait, en contre partie, sa femme, son couple.

 

Un couple séparé mais pourtant chaque année, depuis 10 ans, Mack et Vonnie programmaient cette escapade dans les montagnes du Wyoming. On sent bien qu’entre cet homme et cette femme l’amour a été intense. Comme un dernier adieu, Mack a tenu à faire cette dernière randonnée après sa sortie de prison et ainsi mettre vraiment fin à leur couple et demander pardon. 
 
A travers ces descriptions magnifiques, on ressent beaucoup d’émotions émanant de l’un et l’autre du couple. On partage leur intimité, les moments où ils se dévoilent sur leurs erreurs notamment, et sur le pardon que cherche Mack auprès de Vonnie. On sent la faiblesse de cet homme, et le fait qu'il s'est rendu compte trop tard de la situation. 
 
L’écriture est puissante et les moments de partage intenses.
 
Hélas, tout ne va pas être reposant à travers ces montagnes, car Mack a aussi entrepris une dernière mission douteuse, 10 000 dollars pour retrouver une balise. Encore une fois pour de l’argent afin de sauver son ranch. Et ces montagnes vont s’avérer êtres plus fréquentées que ce que Mack pensait… Le rythme de l'histoire va alors changer.   
 
Comme je le disais l’écriture est superbe, puissante, on passe d’un moment reposant à travers ces magnifiques descriptions de cette nature sauvage, au côté brisé du couple et cette déchirure qui bouleverse d’un certain côté.
Et puis d’un coup, cette écriture qui nous souligne la douceur des paysages devient d’un coup robuste, haletante, et le côté paisible de l’escapade de cet homme et cette femme va tout d’un coup être bouleversé par des coups de feu et l’auteur change son écriture. De douceur des paysages on bascule dans des moments forts, plus violents de par l’histoire.
L’histoire en devient haletante, bouleversante, le rythme s’accélère.
 
C’est aussi vous l’aurez compris, un éloge sur cette nature.
Nous sommes évidemment dans un roman « Nature Writing ».
On a l’impression d’y être, parmi ces lacs, ces herbes sauvages, cette rocaille, etc.


Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Octobre 2013


3 commentaires:

  1. J'ai encore plus aimé son suivant, et figure toi qu'un nouveau va sortir bientôt!!!

    RépondreSupprimer
  2. C'est un cadre qui me plaît bien.

    RépondreSupprimer

Merci de votre passage sur le blog !