mercredi 31 mars 2010

Le meurtre du lac





Auteur : Martha Grimes
Traducteur : Alexis Champon

Titre anglais : Hotel Paradise

Editeur : Pocket
Collection : Policier / Thriller
Policier - Enquête - Meurtre -
Pages : 464
Parution : Septembre 2005








4ème de couverture :


Une grande demeure abandonnée sur les rives d'un lac silencieux... Pour Emma, douze ans, petite fille solitaire et pleine d'imagination, quoi de plus fascinant ? Surtout quand cette maison était celle d'une enfant retrouvée noyée dans ces eaux noires quarante ans auparavant. Meurtre ou accident ? L'affaire ne fut jamais élucidée, mais dans ce petit coin de l'Amérique profonde, avec ses bourgades isolées au milieu des bois, ses habitants singuliers et leurs habitudes jalouses, chacun détient une part de la vérité. Aussi, personne ne se souciant d'elle ni de ses questions, Emma entreprend, avec détermination et habileté, de rassembler une à une les pièces de ce puzzle tragique. Jusqu'à ce qu'un nouveau cadavre vienne bouleverser cette innocente enquête et ramener les vieilles histoires à la surface du lac...

L’héroïne de ce 1er opus d’une série, est Emma. C’est une jeune fille de 12 ans, dégourdie et mature. Elle vit avec sa mère qui tient un hôtel restaurant non loin d’un lac, à Spirit Lake. Un hôtel qui appartient à la famille du père d’Emma depuis de nombreuses générations. L’hôtel restaurant est plutôt vétuste, mais il y a quelques clients. Emma doit aider, et sert en salle le midi et le soir. Mais elle fait tout ce qu’elle peut pour fuir l’atmosphère de cet hôtel et pour être loin de sa mère et de la cogérante, Lola Davidow, et la fille de celle-ci Ree-Jane que Emma ne peut supporter.
 
Alors pour fuir ce lieu, elle se rend chaque jour le matin puis après son service de midi, jusqu’à Spirit Lake qui se trouve à 800 mètres de l’hôtel. Elle y va pour s’y promener, elle flâne dans les rues de Spirit Lake et entre dans l’une ou l’autre boutique de la ville. Tantôt au Rainbow Café où elle vient parler avec Maud, la serveuse. Elle l’adore, elle parle de tout avec elle. Et puis tantôt elle fait "la tournée des PV" avec le Sherif du Comté, qu’elle adore aussi, elle aurait peut être même le béguin pour lui. Elle lui offre continuellement des chewing-gums aux airelles, les préférés du Sherif.
Enfin bref pour cette jeune fille, le temps paraît long et il ne se passe pas grand-chose à Spirit Lake.

Pour s’occuper, elle s’est intéressée à une noyade qui a eu lieu voilà maintenant 40 ans, elle n’a jamais été élucidée. " Une fille s’est noyée dans le lac il y a quarante ans, c’est la chose la plus remarquable, ou la plus terrible, qui soit arrivée à Spirit Lake. Elle avait douze ans – mon âge – et personne ne sait exactement ce qui s’est passé. Il paraît qu’elle faisait un tour sur le lac et que sa barque s’est renversée. La barque a dérivé au milieu du lac par une nuit de pleine lune, mais personne n’y prêta attention ; on crut qu’elle avait rompu ses amarres toute seule. On trouva la fille plus tard. Sa famille avait attendu le lendemain matin pour prévenir la police de son absence." […] "Spirit Lake m’a toujours semblé mystérieux, et la noyade inexpliquée a renforcé mon impression ".
 
C’est alors qu’Emma va commencer à s’intéresser à cette noyade et à mener petit à petit sa propre enquête car cette noyade est restée un vrai mystère, un dossier vite classé. Bientôt sur son chemin, Emma va croiser une femme qui apparaît comme ça par enchantement, et cette femme va l’intriguer. Quelques jours après cette furtive rencontre, une femme va être retrouvée morte. Emma se pose des questions. S'agit-il de cette femme qu'elle a vu comme ça furtivement ? Cette femme marchait, seule, Emma ne savait d'oû elle venait..

Du coup, Emma va encore plus s’intéresser à l’enquête qu’elle avait entreprise sur l’affaire Mary-Evelyn Devereau retrouvée morte il y a 40 ans, car pour elle ce nouveau cadavre serait en lien avec cette affaire. Voilà une jeune fille aux déductions bien précises et aux projets bien fixés d'une Sherlock Holmes en culotte courte !!
 
Bien sûr vu son jeune âge ce n’est pas évident du tout de mener à bien cette enquête. Emma est avenante, débrouillarde, pose des questions autour d’elle lorsqu’elle se rend en ville pour discuter avec ses différents amis (qui n'ont pas son âge bien évidemment) qui tiennent ça et là des commerces divers dans Spirit Lake. Et elle pose ses questions s’en amener sur elle le moindre doute sur ce qu’elle fait, sur son enquête. Elle est rusée. Mais ce qui n’est pas évident, c’est que les gens n’osent pas trop parler ou ne veulent pas, du coup ça n’arrange pas Emma. Elle va tout de même se lier d'amitié avec 3 vieux bougres du village, à qui on ne vient pas forcément "causer" d'habitude. Et Emma, en ayant rompu la glace avec eux, va faire de bien belles découvertes car ces 3 anciens étaient présents il y a 40 ans. Mais dans son enquête, cette jeune demoiselle prend parfois quelques risques qui pourraient bien l’amener vers des dangers… Jeune comme elle, elle ne s’en rend pas bien compte.
Petit à petit, elle va parvenir à ses fins pour découvrir la vie que menait Mary-Evelyn Devereau, qui je le rappelle avait 12 ans lorsqu’elle a été repêchée dans le lac. Et Emma se rend compte que Mary-Evelyn n’avait pas une vie des plus réjouissante parmi les sœurs Devereau avec qui elle vivait.
Alors est-ce qu’Emma du haut de ses 12 ans va découvrir réellement ce qui s’est passé voilà maintenant 40 ans ? Et y a-t-il un lien avec ce cadavre que l’on vient de retrouver ? Ou bien notre jeune Emma met la charrue avant les boeufs...

Un 1er opus bien sympa !!
 
Originalité au rendez-vous ici avec la particularité d'une enquêtrice en culottes courtes pour un polar adultes.

Parlons du personnage principal tout d’abord. Une jeune fille bien attachante. Si seule que l’on aurait envie de rentrer dans le livre pour aller parler avec elle. Sa famille ne se préoccupe pas vraiment d’elle, personne ne sait où elle se trouve pendant ses journées mais ça ne dérange personne du moment qu’elle est là pour les services de l’hôtel restaurant.
Donc il est vrai que l’on s’attache à elle, et puis également à d'autres personnages de cette ville perdue au fin fond de l'Amérique.

Parlons ensuite de l’histoire, de l’enquête. Certes elle n’est pas du tout haletante, il n’y a aucune course poursuite, le rythme n'est pas effréné, mais on suit pas à pas les efforts d’Emma pour découvrir l’affaire du meurtre du lac qui remonte à 40 ans et de même que la vie de cette jeune Mary-Evelyn qui a été retrouvée morte dans le lac. Une vie pas du tout réjouissante.
Emma va s’attacher à Mary-Evelyn qui avait le même âge qu’elle, et va tout mettre en œuvre pour tenter de comprendre ce qui s’est passé. Mais hélas, la fin du livre ne nous apprendra rien puisqu’il y a un 2ème opus « Le crime de Ben Queen ». D'ailleurs ce livre se trouve dans ma pal et bien évidemment je le lirais pour connaître la suite et retrouver cette jeune ado accro au coca à la cerise ^^.  A la fin du livre, Emma a quand même mis le doigt sur certaines choses, et a fait quelques rencontres qui ont démêlé des aspects jusque là troubles. Alors bien sûr on en sait plus mais pas tout…. Ah ah Ah ah….. 
 
En tout cas j'ai passé un bon moment en compagnie de ce livre, je ne dis pas que je m'en souviendrais éternellement mais ça reste une lecture agréable dont j'ai envie forcément d'en connaître la suite, et puis vu que l'on s'attache facilement à Emma j'ai envie de la retrouver dans d'autres aventures.



Livre lu et chroniqué sur mon ancien blog en Mars 2010

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre passage sur le blog !